VIDEO. Ariane 6, une fusée plus compétitive pour repartir à la conquête de l'espace

Les ministres européens de l'Espace ont pris la décision, mardi à Luxembourg, de développer une nouvelle fusée pour faire face à la concurrence américaine.

ISABELLE SABOURAULT - FRANCE 2

Ariane 6 bientôt parée au décollage. Les ministres européens de l'Espace sont parvenus à un accord "historique", mardi 2 décembre à Luxembourg, pour développer cette nouvelle fusée qui doit succéder à l'horizon 2020 à l'actuelle Ariane 5. Objectif : résister à la concurrence féroce qui sévit dans le lancement de satellites dans le monde.

La France en première ligne

Avec ses 62 lancements d'affilée sans échec, Ariane 5 jouit d'une fiabilité incontestée, mais elle est devenu trop chère aujourd'hui, surtout face à son concurrent direct l'Américain SpaceX. Ariane 6 se déclinera en deux versions : Ariane 62, destinée au marché institutionnel, et Ariane 64 pour le marché commercial. Le projet bénéficie d'une enveloppe de quatre milliards d'euros. La France assurera la plus grosse part de l'effort financier à hauteur de 52%, suivie par l'Allemagne, 22%.

Le coût de lancement d'un satellite par Ariane 62 devrait être de 70 millions d'euros aux conditions actuelles de marché, et celui d'Ariane 64 de 90 millions. De quoi redevenir compétitif sur ce secteur ultra-concurrentiel.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une image par ordinateur du lanceur Ariane 6 fournie par l\'Agence spatiale européenne (ESA), le 2 décembre 2014.
Une image par ordinateur du lanceur Ariane 6 fournie par l'Agence spatiale européenne (ESA), le 2 décembre 2014. (DAVID DUCROS / AP / SIPA )