VIDEO. Espagne : Solar Impulse 2 décolle de Séville pour son avant-dernière étape

Alors que son périple touche presque à sa fin, l'avion solaire doit survoler la Méditerranée à une vitesse moyenne de 50 km/h, en passant dans les espaces aériens de l'Algérie, de la Tunisie, de l'Italie, de Malte et de la Grèce.

REUTERS ET APTN

L'avion Solar Impulse 2 entame l'avant-dernière étape de son tour du monde. Il a décollé de Séville (Espagne), lundi 11 juillet, pour rallier Le Caire (Egypte) avec le Soleil pour seul et unique carburant. L'avion solaire a décollé à 6h20, heure locale, pour sa seizième étape qui devrait durer environ 50 heures. C'est le Suisse, André Borschberg, qui est aux commandes.

Solar Impulse 2, aussi large qu'un Boeing 747 mais pesant seulement 1,5 tonne, doit survoler la Méditerranée à une vitesse moyenne de 50 km/h, en passant dans les espaces aériens de l'Algérie, de la Tunisie, de l'Italie, de Malte et de la Grèce.

Alternativement piloté par les Suisses André Borschberg et Bertrand Piccard, il devrait arriver dans la capitale égyptienne mercredi 13 juillet à la mi-journée. Solar Impulse 2 doit ensuite entamer la dix-septième et dernière étape de son périple vers Abu Dhabi (Emirats arabes unis), d'où il était parti le 9 mars 2015.

Le pilote suisse André Borschberg devant l\'avion Solar Impulse 2 à l\'aéroport de Séville (Espagne), le 11 juillet 2016.
Le pilote suisse André Borschberg devant l'avion Solar Impulse 2 à l'aéroport de Séville (Espagne), le 11 juillet 2016. (CRISTINA QUICLER / AFP)