Six sur Mars : l'aventure spatiale d'étudiants toulousains

Six étudiants toulousains partent ce vendredi pour le désert américain de l’Utah, où ils vont vivre comme sur Mars. Ils vont vivre durant deux semaines dans une capsule, comme s’ils étaient sur la planète rouge.

(L'ISAE SUPAREO, école d'ingénieurs de Toulouse a déjà participé à deux reprises à l'expérience de la Mars Society © ISAE-SUPAERO)

Les six garçons de l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (ISAE-Supaero) vont s’enfermer dans une capsule de huit mètres de diamètre. Ils ne sortiront qu’en scaphandre pour réaliser des expériences utiles pour de futures missions. A l’intérieur, couchettes superposées, nourriture lyophilisée, eau rationnée. Dans le désert américain, des conditions drastiques, dignes d’une potentielle station installée sur la planète rouge.

Le reportage de Stéphane Iglésis sur une expérience suivie de près par l’Agence spatiale européenne et la NASA
--'--
--'--

L'école d'ingénieurs de Toulouse a déjà participé à deux reprises à l'expérience de la Mars Society. Cette fois, le groupe constitue le premier équipage uniquement composé d’étudiants de l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace."Je suis vraiment très excité" , a confié Louis Maller, un des étudiants sélectionnés, à France Bleu Toulouse.

Pour le jeune homme, âgé de 20 ans, "en plus du fait d’aider à faire avancer l’aspect scientifique ou technologique, il y a aussi une grosse part d’aventure personnelle" . Louis Maller espère plus tard "participer à ces missions, idéalement en tant qu’astronaute".

"Rien qu’en tant qu’ingénieur et en tant que scientifique, aider à envoyer des hommes sur Mars c’est quelque chose qui me fait rêver"

Les six garçons sélectionnés, étudiants et anciens étudiants, ont dû répondre à certaines conditions, physiques et psychologiques. Louis Maller a fait valoir son "expérience du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, 300  kilomètres à pied, dans le désert et des couchages très sommaires. " Louis, par exemple, doit mettre à l’épreuve les lunettes à réalité augmentée.

Les autres membres seront notamment testés sur le nombre de clignements de leurs paupières, pour évaluer leur capacité de concentration. Ils effectueront aussi des expériences à l’extérieur, profitant de la géologie du désert de l’Utah, similaire à celle de la terre.

Leur aventure spatiale et américaine est à suivre sur Facebook et .