La sonde Hope des Emirats arabes unis se place en orbite autour de Mars

"Hope" a réalisé une manœuvre consistant à passer de 121 000 km/h à environ 18 000 km/h pour être tirée par la gravité martienne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Burj Khalifa de Dubaï est éclairé en rouge le 9 février 2021 alors que la sonde des Emirats Arabes Unis "Amal" - en arabe pour "Hope" - effectue une manœuvre délicate pour entrer sur l'orbite de la planète rouge. (GIUSEPPE CACACE / AFP)

C'est le premier pays arabe à atteindre la planète rouge. Les Emirats arabes unis ont réussi, mardi 9 février, à placer leur sonde Hope en orbite autour de Mars. "Au peuple des Emirats arabes unis, aux nations arabes et musulmanes, nous annonçons l'entrée réussie en orbite autour de Mars. Dieu soit loué", a déclaré Omran Charaf, le responsable du projet de la mission.

"Hope" a commencé une manœuvre de 27 minutes, à 16h30 heure de Paris, consistant à ralentir suffisamment pour être tirée par la gravité martienne, la partie la plus difficile de la mission, selon des responsables. La sonde a tourné et mis à feu ses six puissants propulseurs pour ralentir sa vitesse de 121 000 km/h à environ 18 000 km/h. Néanmoins, "Hope" ne se posera pas sur la planète rouge, contrairement aux missions chinoise Tianwen-1 et américaine Mars 2020.

La mise en orbite de Hope autour de Mars coïncide avec le 50e anniversaire en 2021 de l'unification des sept émirats au sein de la fédération des Emirats arabe unis. C'est pourquoi tous les monuments du pays sont éclairés en rouge la nuit. Si la sonde est conçue pour fournir une image complète de la dynamique météorologique de la planète, elle constitue également un pas vers un objectif beaucoup plus ambitieux : l'établissement d'une colonie humaine sur Mars dans un délai de 100 ans. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.