Le cargo Progress poursuit sa chute vers la Terre

Un cargo spatial russe est hors de contrôle. Il devait ravitailler l'ISS. Une équipe de France 2 fait le point.

France 2

Depuis mercredi 29 avril, un cargo spatial russe est hors de contrôle. Il devait ravitailler la station spatiale internationale, mais il n'a jamais atteint son orbite. Le vaisseau Progress devrait se désintégrer en entrant dans l'atmosphère dans quelques jours. De tout petits morceaux toucheront sans doute notre planète composée à 70% d'océans.
Le décollage, mardi 28 avril, de la fusée Soyouz semblait parfait, mais après trois minutes de vol, au moment de la séparation du troisième étage un incident s'est produit. Conséquence : Progress rate son rendez-vous avec la station spatiale internationale (ISS). Un loupé de près de 30 kilomètres, absolument irrattrapables dans l'espace. D'autant que Progress s'est mis à tourner sur lui-même comme une toupie.

L'ISS dans l'attente d'un ravitaillement

Dès lors, il devient certain que le vaisseau va s'écraser sur Terre. Les responsables du programme vont tenter de choisir le lieu de la chute. "On cherche différentes variantes pour le faire tomber dans l'océan", expliquait le directeur général de Roskosmos.
Finalement, les vraies victimes de cet incident sont les trois astronautes de l'ISS, qui vivent actuellement 400km au-dessus de nos têtes. Ils vont devoir puiser dans leurs réserves avant un nouveau ravitaillement russe ou américain annoncé pour la fin juin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Image prise filmée par Nasa TV, montrant un cargo russe \"Progress M-27M\", à proximité de la station spatiale internationale, le 29 octobre 2014.
Image prise filmée par Nasa TV, montrant un cargo russe "Progress M-27M", à proximité de la station spatiale internationale, le 29 octobre 2014. (NASA TV / AFP)