Hôpital de Garches : une plainte pour "délaissement d'enfants"

La plainte a été déposée mardi matin à Nanterre à l'initiative de parents d'enfants atteints de cancer. Elle vise à dénoncer la fermeture annoncée du service d'oncologie pédiatrique de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine). Un service considéré parfois comme celui de la dernière chance pour les jeunes malades. La chef de service part à la retraite cet été et l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris n'a pas prévu de la remplacer sur le site de Garches.

(Maxppp)
avatar
Elodie GuéguenRadio France

Mis à jour le
publié le

Le service de Nicole
Delépine a la réputation d'être unique en France avec ses traitements à la
carte et ses refus des essais thérapeutiques systématisés. Ici plus de 150
enfants sont soignés chaque année. Ils souffrent pour la plupart  de cancer des os, du système nerveux ou de
tumeur cérébrale. Le taux de guérison est excellent : plus de 80%. La fermeture
annoncée du service cet été a suscité la colère des parents. Carine Curtet, la
présidente de leur association, s'inquiète : 

"Il y a
aujourd'hui de nombreux patients qui sont suivis dans le service avec des
chimiothérapies prévues pour de nombreux mois. Quelle continuité de traitement
va-t-il y avoir?"

L'APHP réfute le
terme de fermeture. Les familles des malades qui le souhaiteront se verront proposer un transfert de leur enfant dans le service de pédiatrie de l'hôpital Ambroise-Paré de Boulogne-Billancourt, assure le professeur Chevallier, le chef du pôle pédiatrie de l'hôpital Ambroise-Paré. "Nous pouvons apporter aux malades des garanties " et "Tous les traitements proposés se feront avec l'accord des familles."

Pas convaincue, l'association
de parents a déposé plainte à Nanterre mardi matin, une plainte pour "délaissement d'enfants".