Tian'anmen : le bilan secret

28 ans après Tian'anmen, on apprend que la répression des émeutes aurait été dix fois plus meurtrière que ce que l'on pensait. On parle désormais de 10 000 morts.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un étudiant aux mains nues, qui défie les chars de l'armée chinoise. Derrière l'image historique des événements de la place Tian'anmen, a-t-on sous-estimé ce qu'il s'est passé il y a 28 ans dans la répression des manifestations pour la démocratie ? Après sept semaines de contestations des étudiants dans la rue, dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, l'armée chinoise passe à l'offensive au coeur de Pékin Place Tian'anmen.

Des restes humains ramassés au bulldozer, incinérés et évacués dans des égouts

Selon l'ambassadeur britannique alors en poste, l'intervention de l'armée va faire 10 000 morts en une seule nuit, 10 fois plus que les bilans rapportés jusque-là. Le diplomate, renseigné par un officier chinois, rapporte des scènes terribles. Les blindés ouvrent le feu, puis roulent sur les corps à de nombreuses reprises, faisant comme une pâte avant que les restes humains soient ramassés au bulldozer, incinérés et évacués dans des égouts. Des étudiantes blessées qui implorent d'être épargnées reçoivent des coups de baïonnette, écrit encore l'ambassadeur. Quant aux autorités chinoises, elles avaient évalué à 200 le nombre de victimes civiles de ce qu'elles avaient appelé des "émeutes contre-révolutionnaires".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats chinois barrent l\'accès à la place Tiananmen de Pékin (Chine), le 6 juin 1989.
Des soldats chinois barrent l'accès à la place Tiananmen de Pékin (Chine), le 6 juin 1989. (MANUEL CENETA / AFP)