Mémoire d'écran : comment la France est passée du grand gaspillage au recyclage

Aujourd'hui en France, on trie et recycle ses déchets, mais cela n'a pas toujours été le cas. Dans les années 1960, la notion de recyclage n'existait pas encore.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Avec de l'imagination on peut tout recycler, la preuve à la fin de la Seconde Guerre mondiale où les casques allemands étaient recyclés en ustensiles de cuisine comme des égouttoirs. Même sort pour les obus qui finissent transformés en passoires. Les pneus des camions deviennent des semelles de chaussures. Pour autant, il faut avouer que les Français n'ont jamais été les rois du recyclage. En 1910, Paris est inondé et les égouts débordent. On jette alors les ordures du haut du viaduc d'Auteuil. Dans les années 1960 et 1970, la France en pleine croissance est accroc aux emballages plastiques. C'est moderne et plus pratique que les bouteilles en verre.

Premiers centres de collecte sélectifs à la fin des années 80

Il y a un hic : en plus d'être plus chères, les bouteilles en plastique de l'époque ne sont pas recyclables. Les consommateurs n'ont pas encore tous le réflexe écologique. Au milieu des années 1970, la télévision et les Français découvrent que recycler, ne pas tout jeter aveuglément à la poubelle, est intéressant pour l'emploi et fait vivre des petits métiers. Alors que le pétrole flambe, les industriels font des économies en utilisant le verre recyclé dans les souffleries. Des altermondialistes avant l'heure vivant dans une communauté du Jura imaginent un monde où tout peut avoir une nouvelle vie. Dans les années 80, des opérations de sensibilisation sont organisées dans les écoles pour inculquer les bonnes habitudes. À la fin des années 1980, les premiers centres de collecte sélectifs apparaissent. En 1992, la loi interdit les décharges au profit des déchetteries. Grâce au tri sélectif, 40% des ordures ménagères sont recyclées contre 66% pour les Allemands.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bouteilles en plastique.
Des bouteilles en plastique. (MAXPPP)