Marseille : il faut sauver le marégraphe

À Marseille (Bouches-du-Rhône), le marégraphe est en danger. Ce monument unique qui prend des mesures depuis plus d'un siècle est touché par l'usure. L'IGN veut agir avant que les dégâts ne soient irréversibles.

France 2

Accroché à la corniche de Marseille (Bouches-du-Rhône), le marégraphe est un monument en péril. Depuis plus d'un siècle, il mesure le niveau de la mer grâce à un appareil unique au monde. Un étonnant système d'engrenage qui, il y a quelques mois, s'est soudainement grippé. Les pièces d'horlogerie sont reliées par un simple fil à un gros flotteur situé tout au fond d'un puits. En 1897, cela a notamment permis d'établir le niveau zéro qui sert aujourd'hui à toutes les cartes de France.

Appel au don

Un appareil électronique a pris le relais et fournit désormais des mesures. Mais l'Institut géographique national (IGN), propriétaire du marégraphe, tient à conserver son ancien système. À l'intérieur, le mécanisme doit être réparé et à l'extérieur, les grilles menacent de céder, attaquées par le sel marin. Les travaux sont estimés à 65 000 euros, trop pour l'IGN, qui a lancé un appel aux dons via la fondation du patrimoine. Une bouteille à la mer pour sauver un bâtiment d'une grande valeur historique et scientifique. 

Le JT
Les autres sujets du JT