Il était une fois le père Noël

Son manteau rouge et sa barbe blanche font de lui une icône. Ce personnage légendaire a connu de nombreuses mutations au fil des siècles. Retour sur son épopée en archives.

France 2

Il s'invite depuis des décennies dans les foyers du monde entier. Sa célèbre barbe blanche fait rêver les enfants, les fait sourire et parfois frémir. À l'approche des fêtes, les plus turbulents sont dans leurs petits souliers, car il faut avoir été sages pour que le père Noël accepte de se déplacer. Au fil des années, ses moyens de locomotion dépassent l'imagination. L'aventurier défie les airs en prenant une fusée, les eaux en faisant du jet ski et remplacent parfois son vieux traîneau par une fringante moto.

De Saint-Nicolas à Santa Claus

Les enfants, eux, continuent de lui faire confiance et lui adressent des lettres du bout du monde pour lui faciliter le travail. En 1994, certains petits malins ont ainsi décidé de profiter de cet engouement avec des lignes téléphoniques où les enfants peuvent lui parler. Les parents, eux, payent la note qui est parfois salée. Commercial et populaire, le père Noël débonnaire puise sa célébrité en 1931 dans une campagne de publicité d'une marque de soda. Mais sa naissance est plus ancienne. Le personnage s'inspire de Saint-Nicolas, un évêque protecteur des enfants que les pays du Nord ont fêté pendant des siècles. Les migrants américains le transforment au XIXe siècle en Santa Claus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme déguisé en père Noël pose avec une petite fille à Sydney (Australie), le 8 décembre 2015.
Un homme déguisé en père Noël pose avec une petite fille à Sydney (Australie), le 8 décembre 2015. (SAEED KHAN / AFP)