Dimanche en politique, France 3

Haute-Vienne : les visages des victimes du massacre d'Oradour-sur-Glane

Il y a 74 ans, le 10 juin 1944, à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), 642 personnes, dont 207 enfants, ont été massacrées. Un centre de mémoire poursuit son travail pour ne pas oublier ces victimes de la guerre.

Voir la vidéo
FRANCE 3

À Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), des visages gravés dans la porcelaine fixent les visiteurs pour qu'ils se souviennent des 642 martyrs du 10 juin 1944. "C'était des hommes, des femmes, des enfants. Ils sont là, à côté de nous. C'est une nouvelle étape, un nouveau procédé, de montrer tous ces visages, qui jusqu'alors étaient restés dans les familles et qui sont montrés aujourd'hui au public", explique Claude Milord, président de l'association des martyrs d'Oradour-sur-Glane.

Des portraits au centre de la mémoire

Ces visages ne défilent plus seulement sur un écran, ils campent désormais dans un tunnel du centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane, guidant les visiteurs vers l'histoire et la mémoire. Cela faisait des années que le directeur du centre souhaitait donner un support plus solide à tous ces portraits, à toutes ces vies brisées. Les victimes apparaissent par ordre alphabétique. Ils sont 532 a voir pu être identifiés. Les 110 qui restent à ce jour sans photo se reflètent tout de même dans la blancheur de la porcelaine.

Portraits des victimes du massacre d\'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) durant la Seconde Guerre mondiale.
Portraits des victimes du massacre d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) durant la Seconde Guerre mondiale. (FRANCE 3)