Glaciers : l'Histoire qui s'évapore

Dans les Alpes, le réchauffement climatique a un réel impact sur la fonte des glaciers. Des scientifiques conservent des morceaux de ces glaciers pour les générations à venir.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La fonte des glaciers est suivie avec attention par les scientifiques. En Isère, le glacier de Sarennes a aujourd'hui quasiment disparu. Ce qu'il en reste est minutieusement ausculté et l'ampleur de la fonte est importante. En cause, les températures de plus en plus élevées l'été qui bouleversent les paysages et toute l'activité économique. Le glacier devrait perdurer entre cinq et six ans avant de totalement disparaître.

Une bibliothèque particulière

Dans les Alpes comme partout dans le monde, les fontes s'accélèrent depuis les années 1980. De 1983 à 2002, les glaciers perdaient en moyenne 90cm par an. Depuis, c'est 1,80m de perdu par an. Ce n'est pas qu'un paysage qui s'efface, c'est aussi une précieuse mémoire du temps passé. Alors des glaciologues collectent des échantillons de glace dans le monde entier. Entreposées en grand nombre à Grenoble (Isère), des carottes de glace forment une immense bibliothèque conservée pour les générations futures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne du glacier de Leschaux et des grandes jorasses, dans le massif du Mont-Blanc, le 24 avril 2017. 
Vue aérienne du glacier de Leschaux et des grandes jorasses, dans le massif du Mont-Blanc, le 24 avril 2017.  (PHILIPPE ROY / PHILIPPE ROY)