Découverte : les eaux de Grainval

Il y a deux siècles, l'artisan maçon Arsène Bigot, s'est lancé dans un défi, un projet fou : creuser un tunnel d'un kilomètre et demi des sources de Grainval à Fécamp (Seine-Maritime) pour alimenter la ville en eau potable. Un lieu ouvert à la visite.

Voir la vidéo
France 3

Il faut imaginer Fécamp (Seine-Maritime) en 1826, il y a presque 200 ans. Le quartier du port ne bénéficie pas encore de l'eau potable, et un homme va jouer les gentlemen sourciers : Arsène Bigot. La partie visible de l'iceberg, mais derrière ça, un travail de titan sous terre. Pendant six ans, cet artisan maçon va creuser seul un tunnel de 1 500 mètres pour relier les sources de Grainval, près des falaises, jusqu'au centre-ville.

Une reconnaissance posthume

Aidé par des plans de la mairie, Arsène Bigot va travailler et suer à ses risques et périls. Considéré comme un fou à l'époque, il sera reconnu à sa juste valeur bien après sa mort. Et voilà le bassin de rétention, aménagé lui au XXe siècle, mais qui ravit le public. Un spectacle à découvrir tout au long de l'année. Magique, sauf que toutes ces installations sont actuellement en sommeil. L'eau n'est aujourd'hui pas potable, car elle contient trop de nitrates. Arsène Bigot a de quoi se retourner dans sa tombe. Le fou n'est pas toujours celui qu'on croit. 

Le JT
Les autres sujets du JT