Cheverny : comment se payer la vie de château ?

Hériter d'un château est un privilège qui se paye cher : le propriétaire du château de Cheverny est devenu par la force des choses un patron de PME.   

Voir la vidéo
FRANCE 3

Cheverny est l'un des châteaux de la Loire les plus réputés, celui qui a inspiré le plus célèbre auteur  de bandes dessinées, Hergé. Il en a fait le théâtre des aventures de Tintin. Aujourd'hui, le maître des lieux n'est pas capitaine comme Haddock, mais marquis, et s'appelle Charles-Antoine de Vibraye. Un châtelain impatient ; chaque journée pour lui est un marathon. 

350 000 visiteurs chaque année

Attentif aux moindres détails, il est partout. Ce matin, il inspecte le ruban de tulipes qui lui a coûté 20 000 euros. "C'est toujours beaucoup, mais après, il faut savoir investir, pour que nos visiteurs aient envie de venir, de revenir, et venir plus nombreux, il faut qu'ils aient quelque chose de joli à considérer", résume-t-il. Investir, car il gère son château comme une petite entreprise. Le château vit en fait grâce aux visiteurs ; pas d'aide de l'État. L'entrée coûte 11 euros, mais multiplié par 350 000 visiteurs chaque année, cela représente la principale source de revenus de Cheverny. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le château de Saint-Elix (Haute-Garonne) sera vendu aux enchères le 19 avril 2018.
Le château de Saint-Elix (Haute-Garonne) sera vendu aux enchères le 19 avril 2018. (PHILIPPE ROY / AFP)