Chemins de traverse : visite de l'abbaye-école de Sorrèze

L'abbaye de Sorrèze (Tarn), fondée en 754 sous Pépin le Bref, est devenue avec le temps l'une des écoles les plus réputées en France.

France 2

L'abbaye de Sorrèze (Tarn), devenue un musée, est sous Louis XVI une école royale militaire au rayonnement international. Pendant trois cents ans, des enseignements religieux et laïcs y sont dispensés avant que l'école ne ferme ses portes en 1991. Sur les murs, on peut toujours voir les noms des futurs bacheliers, gravés dans la pierre par tradition. Claude Nougaro, Hugues Aufray ou encore l'ancien ministre Gilles de Robien figurent parmi les élèves les plus récents. Jusqu'à 26 000 écoliers vont passer entre ces murs et certains dès l'âge de 3 ans.

Un enseignement moderne

La guide actuelle du musée, Isabelle Arnaud, a également été élève à Sorrèze. Les filles n'ont été acceptées dans l'école qu'en 1980. Au milieu du XVIIIe siècle, l'enseignement devient à la carte. Ce sont des moines bénédictins qui dirigent alors l'établissement. "On propose aux élèves des cours d'agriculture, des cours de botanique", précise la guide. L'enseignement est d'une grande modernité, avec par exemple l'introduction du sport, et rayonne à l'international. Tous les pensionnaires sont logés dans des petites chambres fermées chaque soir de l'extérieur. Le musée permet de redonner vie à cet établissement et de rendre hommage à tous les élèves qui l'ont fréquenté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sorrèze, l\'abbaye-école
Sorrèze, l'abbaye-école (France 2)