Chemin de traverse : un bunker en plein Paris

France 2 vous emmène sous la gare de l'Est, à Paris, où se trouvent les vestiges d'un bunker de 120 mètres carrés.

Voir la vidéo
France 2

La gare de l'Est, tout le monde la connaît. Située dans le nord-est de Paris, elle a été inaugurée en 1849. Mais les 33 millions de voyageurs qui l'empruntent par an ne savent pas qu'elle dissimule un trésor : un vestige de la Seconde Guerre mondiale, un bunker construit en 1939 qui servait d'abri au personnel de la SNCF en cas de bombardement.

Des pièces pour travailler

Le bunker est complètement étanche, il a une surface totale de 120 mètres carrés. Il est composé d'une dizaine de petites pièces, conçues non pas pour y vivre, mais pour y travailler, comme le central téléphonique, point névralgique du réseau. De là, on faisait partir chaque heure des milliers de trains dans toute la France. "Lorsque la guerre éclate, la SCNF disparaît complètement et les cheminots deviennent des militaires. La SNCF est dans ce qu'on appelle le Service militaire des chemins de fer et se sont des généraux qui commandent", explique un historien. En juin 1940, quand les Allemands envahissent Paris, ils prennent possession de la gare de l'Est et du bunker. 

Le JT
Les autres sujets du JT
France 2 vous emmène sous la gare de l\'Est, à Paris, où se trouvent les vestiges d\'un bunker de 120 mètres carrés.
France 2 vous emmène sous la gare de l'Est, à Paris, où se trouvent les vestiges d'un bunker de 120 mètres carrés. (France 2)