Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Un jeune paraplégique teste un exosquelette

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Il lui faudra des dizaines d'heures d'entraînement, mais Ivan Piccon pourra peut-être marcher bientôt.

C'est un squelette high-tech, qui assure une partie du travail des muscles d'Ivan Piccon, 21 ans, paraplégique. Grâce à cette structure qui longe ses jambes, ses bras et son dos, il pourrait bientôt être capable de se déplacer sur ses deux jambes. Il l'a testée à l'Institut de réadapatation Clémenceau de Strasbourg (Bas-Rhin).

Avant cela, il faudra au jeune homme de 21 ans plus d'une trentaine d'heures d'entraînement. Des exercices fatigants mais indispensables pour gagner son autonomie.

"Un grand moment"

Ivan est motivé, malgré les courbatures. "C'est beaucoup de stress au tout début, mais je commence à prendre confiance", explique-t-il à France 3 Alsace.

Son kinésithérapeute l'accompagne, avec fierté et raconte que la première fois qu'il a retrouvé son patient debout a été un "grand moment professionnel et humain".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.