Hyperloop : le train à très grande vitesse pourrait relier la Corse et la Sardaigne

Après un appel à projets, Hyperloop One a sélectionné 34 dossiers dans le monde, dont celui de l'île de Beauté.

Le prototype d\'un tube Hyperloop est présenté au nord de Las Vegas, dans le Nevada, le 11 mai 2016.
Le prototype d'un tube Hyperloop est présenté au nord de Las Vegas, dans le Nevada, le 11 mai 2016. (DAVID BECKER / GETTY IMAGES)

Une trentaine de projets ont été retenus dans le monde. Hyperloop One, l'entreprise qui développe un tube capable de propulser des capsules avec des voyageurs à une très grande vitesse, a fait un appel à projets pour l'implantation de son nouveau moyen de transport. Sur les 2 600 dossiers reçus, explique France Bleu, 34 ont été retenus. Si une grande partie se trouve en Amérique du Nord, l'Europe compte huit projets sélectionnés. Parmi eux, un se trouve en France. 

Le projet pourrait ainsi se concrétiser en Corse. En effet, le projet retenu propose de relier l'île de Beauté et la Sardaigne en quelques secondes. L'affaire n'est pas encore signée, puisque le projet corse doit encore passer plusieurs phases de sélections, dont une première "au mois de mai". "Seuls douze de ces projets seront retenus avant la sélection finale, au mois d'août où trois lauréats seront désignés", explique France Bleu.