Cet article date de plus de six ans.

Apple condamné à 234 M de dollars d'amende pour violation de brevet

Le géant des nouvelles technologies, Apple, a été condamné ce vendredi pour avoir violé un brevet détenu par l'université du Wisconsin, aux Etats-Unis. La firme américaine doit payer une amende de 234 millions de dollars.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Le procès portait sur des technologies intégrées à l'iPhone et l'iPad. © Maxppp)

Les jurés d'un procès contre Apple aux Etats-Unis ont estimé ce vendredi que le groupe informatique américain devait payer 234 millions de dollars pour avoir violé un brevet détenu par l'université du Wisconsin. Le procès portait sur des technologies intégrées à l'iPhone et l'iPad, et s'était ouvert en début de semaine dernière dans le Wisconsin, située dans le nord des Etats-Unis.

Les jurés avaient déclaré Apple coupable de violation de brevet plus tôt cette semaine, mais sans trancher immédiatement sur sa pénalité financière. Une porte-parole d'Apple contactée vendredi par l'AFP n'a pas voulu faire de commentaire sur le verdict, mais a confirmé que le groupe avait l'intention de faire appel.

"Le jury a reconnu le travail précurseur sur les processeurs qui a eu lieu sur notre campus ", s'est félicité de son côté dans un communiqué Carl Gulbrandsen, qui dirige la fondation de recherche de l'université (WARF), saluant "une très bonne nouvelle pour les inventeurs " et la reconnaissance du "dur travail " des chercheurs universitaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers High Tech

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.