VIDEO. Le film futuriste de l'Agence spatiale européenne pour promouvoir la mission Rosetta

L'Agence spatiale européenne (ESA) a produit un court-métrage futuriste, à quelques jours de l’atterrissage d'une de ses sondes sur une comète, à 400 millions de kilomètres du Soleil.

ESA / YOUTUBE

La conquête de l'espace est une affaire d'"ambition", à en croire l'Agence spatiale européenne (ESA). Tel est le message qu'elle souhaite faire passer dans un court-métrage futuriste diffusé sur internet, vendredi 24 octobre, à quelques jours de l'atterrissage de sa sonde Rosetta sur une comète, à 400 millions de kilomètres du Soleil.

Le "mystère" des origines de la vie

Dans ce petit film, repéré par Slate.fr, une apprentie et son instructeur discutent, dans un futur lointain, des origines de la vie sur Terre. "Pendant longtemps, elles sont restées un mystère absolu", raconte le maître. Un mystère, jusqu'à ce que l'homme "cherche les réponses au-delà de la Terre", en s'intéressant aux comètes, vestiges de la naissance du système solaire.

Avec ce court-métrage, l'ESA tente d'expliquer la raison d'être de son "ambitieuse" mission Rosetta : lancée par l'agence il y a dix ans, la sonde doit atterrir le 12 novembre sur une comète. "Pourquoi avons nous fait cela ?" interroge l'instructeur dans son futur lointain. "Pour la connaissance", répond son apprentie. "Aussi parce que nous voulions montrer que c'était possible", ajoute l'homme.

La conquête spatiale menacée par la crise ?

L'Agence spatiale européenne tente ainsi de convaincre de la nécessité de ses travaux, dans une période où la tendance est aux restrictions budgétaires. Début octobre, rappelle Le Figaro, la Cour des comptes a estimé que la France contribuait trop au financement de l'ESA.

Pour promouvoir ses activités, l\'Agence spatiale européenne a produit un court-métrage futuriste, \"Ambition\", diffusé sur internet le 24 octobre 2014.
Pour promouvoir ses activités, l'Agence spatiale européenne a produit un court-métrage futuriste, "Ambition", diffusé sur internet le 24 octobre 2014. (ESA / YOUTUBE)