13h15, France 2

VIDEO. Apollo 17 : "Je pose le dernier pas de l’homme sur la Lune", déclarait l'astronaute Eugene Cernan en 1972

Depuis ce dernier vol du programme Apollo développé aux Etats-Unis, aucun Terrien n’a foulé le sol lunaire… Il boucle le cycle des promenades sur l'astre de la nuit inauguré par Neil Armstrong en juillet 1969... Extrait du magazine "13h15 le dimanche".

Le 11 décembre 1972, l’astronaute américain Gene Cernan, commandant du vaisseau spatial Apollo 17, descend de l'échelle du module lunaire (LEM) en compagnie Harrison Schmitt pour fouler le sol de la Lune : "Je pose le dernier pas de l’homme sur la Lune, le dernier pour quelque temps, mais j’espère pour pas trop longtemps. Je voudrais simplement dire que l’histoire retiendra que le défi de l’Amérique d’aujourd’hui a forgé pour l’avenir le destin de l’homme."

Seules dix autres personnes, toutes étasuniennes, avait posé le pied sur le satellite naturel de la Terre avant ce jour-là. "Je me promenais un jour sur la Lune / Par un joyeux mois de décembre / Quand à ma grande surprise / Je croisais un regard coquin…" chante ensuite l’un des astronautes dans son scaphandre blanc en faisant des bonds de cabri. Beaucoup de gaieté manifestée pour peut-être oublier un peu le dur moment que vit la conquête spatiale avec cet ultime vol du programme Apollo.

Trois journées sur l’astre de la nuit

Pendant trois journées, l’équipage d’Apollo 17 parcourt plus de trente kilomètres à bord du rover lunaire et recueille plus de cent kilos de roches lunaires. Ces sorties ont duré au total vingt-deux heures, sur les monts et dans les cratères du site d’alunissage, près de la mer de la Sérénité. Le chef de mission a même signé un record de vitesse en ayant conduit l’astromobile à 18 km/h en descente.

Les Etats-Unis d’Amérique peuvent se flatter d’avoir accompli six fois en dix ans le rêve impossible du président Kennedy depuis cette nuit du 21 juillet 1969 : à 3 heures 56 en France, le commandant d’Apollo 11 Neil Armstrong pose le pied sur le satellite de la Terre. L’humanité vient de faire un "pas de géant". En ce mois de décembre 1972, c’est la fin des missions lunaires, mais une porte vers les étoiles est désormais ouverte. C’était il y a quarante-cinq ans. La Lune attend toujours le retour des Terriens...

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)