Un cargo spatial hors de contrôle entame sa chute vers la Terre

Les opérateurs de vol russes ont perdu, mercredi, le contrôle de "Progress M-27M", qui devait ravitailler la Station spatiale internationale.

Une fusée Soyouz décolle du cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) avec le cargo spatial \"Progress M-27M\", le 28 avril 2015.
Une fusée Soyouz décolle du cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) avec le cargo spatial "Progress M-27M", le 28 avril 2015. (MAXPPP)

Du rififi dans l'espace. Les opérateurs de vol russes ont perdu, mercredi 29 avril, le contrôle du vaisseau cargo inhabité Progress M-27M, qui devait ravitailler la Station spatiale internationale (ISS). "Il a commencé sa chute" en direction de la Terre, a affirmé un responsable russe, ajoutant que "des réactions totalement incontrôlables avaient commencé".

"Il est impossible de dire quand exactement le cargo retombera sur Terre, cela dépend de beaucoup de facteurs. Mais la chute s'effectuera dans des conditions incontrôlables", assure la même source.

Risque extrêmement limité pour les Terriens

Le lieu exact de la chute du vaisseau n'est pas encore connu, mais la quasi totalité des engins spatiaux du même type se désintègrent dans l'atmosphère ou atterrissent dans les océans, qui occupent la majeure partie de la surface de la Terre.

Ce que confirme à francetv info, Davide Perna, du laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique, à l'observatoire de Paris. "Le cargo mesure 2,7 m de diamètre donc il va probablement totalement se désintégrer en rentrant dans l'atmosphère", indique ce chercheur spécialiste de la rentrée d'objets dans l'atmosphère terrestre, qui travaille sur le projet européen NEOShied, consacré à la recherche de solutions pour protéger la Terre d'une collision avec des asteroïdes.

"En dessous de 10 m de diamètre, un astéroïde se détruit totalement en rentrant dans l'atmosphère. Là, comme il s'agit d'un objet métallique, il pourrait subsister de petits morceaux mais, au maximum, ils ne mesureront que quelques dizaines de centimètres quand ils s'écraseront sur Terre", précise-t-il.

Pas de problème pour les membres de l'ISS

Le Progress M-27M transportait du matériel scientifique et des produits de première nécessité, comme de l'eau ou de la nourriture, mais sa perte ne créera pas de problèmes pour les six membres d'équipage de l'ISS, qui disposent toujours de plusieurs mois de réserves. Le prochain vaisseau de ravitaillement doit arriver en juin, selon la Nasa.

Les opérateurs russes avaient rencontré des problèmes de transmission de données, peu après le lancement de ce cargo, mardi, par une fusée Soyouz du cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan). Ils avaient décidé de changer le plan de vol du vaisseau.

Les cosmonautes russes privés de drapeau

Le vaisseau Progress M27-M transportait également une réplique du drapeau soviétique hissé par l'Armée rouge sur Berlin (Allemagne) en 1945. Le drapeau, symbolisant la victoire soviétique sur les nazis, devait être utilisé par les cosmonautes russes de l'ISS pour envoyer leur vœux aux Russes le 9 mai, à l'occasion des célébrations de la victoire alliée lors de la seconde guerre mondiale.

Trois à quatre cargos Progress sont lancés chaque année. Ils apportent du matériel et des fournitures nécessaires à la vie dans l'ISS. Après leur mission, ils retombent et brûlent dans l'atmosphère au-dessus de l'océan Pacifique.