Tourisme spatial : à quoi ressemble un voyage entre amateurs ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Tourisme spatial : à quoi ressemble un voyage entre amateurs ?
Article rédigé par
N.Chateauneuf, Y.Khodja, V.Blanco - France 2
France Télévisions

Faut-il être un peu fou pour passer trois jours dans l'espace en touriste, mais sans l'assistance d'un astronaute professionnel ? C'est pourtant ce que s'apprêtent à faire quatre Américains.

Deux heures avant le vol, les quatre touristes de l'espace prendront place dans la capsule Crew Dragon. Le journaliste Nicolas Chateauneuf explique tout depuis son studio virtuel. "Ils seront assis avec leurs combinaisons, qui les protègent de la dépressurisation et du feu. Lors du décollage, ils pèseront trois fois leurs poids. Mais un quart d'heure plus tard, si tout se passe bien, ils seront endormis à 590 kilomètres d'altitude."

Peu de place

Tout sera contrôlé à distance depuis la Californie. Chaque passager a été formé, au cas où, aux situations d'urgence. Pendant leur voyage, il leur sera possible d'enlever leurs combinaisons et de se mettre à l'aise. "Tout est relatif. Si l'absence de gravité permet de flotter et d'utiliser tout le volume de neuf mètres cube, les quatre touristes spatiaux seront tout de même un peu à l'étroit", explique le journaliste. Ils auront tout de même une vue imprenable de la Terre depuis leur coupole.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espace

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.