Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Pesquet : "Je sentais même le savon et le déodorant des gens venus nous chercher"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Pesquet sur air frais
Article rédigé par
France Télévisions

Après plus de six mois passés à bord de la Station spatiale internationale, le spationaute français a donné une conférence de presse à Cologne (Allemagne). 

Souriant, drôle, bavard. Thomas Pesquet semble très bien se remettre de ses 200 jours passés à bord de la Station spatiale internationale. Quatre jours après avoir remis le pied sur terre, le spationaute français a répondu, mardi 6 juin, aux questions des journalistes pendant une heure lors d'une conférence de presse à Cologne (Allemagne).

Il a longuement raconté ce qu'il a ressenti, vendredi 2 juin, en "avalant" sa première bouffée d'air frais après l'atterrissage. "C'est une overdose de sensations. C'est des odeurs qu'on n'a pas connues. L'odeur de la steppe, l'odeur de l'herbe un peu mouillée, le vent..." Pour l'anecdote, il racontait qu'il sentait "même le savon et le déodorant des gens qui étaient venus nous chercher. Parce qu'on n'était plus habitués à tout ça !"

Thomas Pesquet a également évoqué ses petites joies depuis son retour sur Terre. "D'abord ma compagne, c'est elle qui m'a le plus manqué à bord de l'ISS (...) Manger du fromage. Et la première douche aussi !" Mais... il espère retourner rapidement dans l'espace. "Il faut toujours avoir un nouvel objectif. Quand on est un astronaute, on a forcément un côté explorateur."





Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Thomas Pesquet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.