Thomas Pesquet désigné ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture

Le rôle de Thomas Pesquet sera de "sensibiliser le public à l'impact du changement climatique, à la lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Thomas Pesquet à Houston (Etats-Unis), le 27 juillet 2020. (ROBERT MARKOWITZ / NASA / AFP)

"Bienvenue à bord !", lui a lancé le directeur général de la FAO, Qu Dongyu. L'astronaute français Thomas Pesquet, qui s'apprête à repartir dans l'espace, a été nommé lundi 12 avril ambassadeur de bonne volonté de la FAO, pour "défendre l'action contre le changement climatique et la transformation des systèmes agroalimentaires", a annoncé cette agence de l'ONU.

"Alors que la faim progresse – près de 690 millions de personnes en souffrent et la pandémie de Covid-19 pourrait faire basculer jusqu'à 132 millions de personnes de plus dans cette situation (... ) – il n'est pas envisageable de continuer sur la même voie", a déclaré Qu Dongyu, le patron de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

"Nous avons besoin de l'aide de chacun. Nous avons besoin de la science. Et nous devons agir, surtout. Thomas Pesquet nous apporte une perspective unique, un point de vue depuis l'espace."

Qu Dongyu, directeur général de la FAO

cité par l'AFP

Le rôle de Thomas Pesquet "consistera à sensibiliser le public à l'impact du changement climatique, à la lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition, aux activités de la FAO destinées à transformer les systèmes agroalimentaires", précise l'organisation. Le Français s'est dit "très fier" d'accepter cette nomination.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.