Espace : Thomas Pesquet reprend l'air

Huit mois après son retour sur terre, Thomas Pesquet s'est offert quelques secondes en apesanteur. Il se prépare à devenir le pilote d'un Airbus unique en Europe, pour les scientifiques et quelques privilégiés. 

Voir la vidéo
France 3

Sensations fortes pour les passagers d'un avion spécial, mais sans doute impression de déjà-vu pour Thomas Pesquet, qui retrouve l'apesanteur qui fut son quotidien pendant six mois. Pour faire vivre l'apesanteur aux scientifiques ou aux passagers s'étant acquitté d'un billet à 6 000 euros, le pilote français cabre puis effectue un piquet vertigineux. L'exercice est délicat et seuls six hommes en Europe en sont capables, dont Thomas Pesquet. Dès le mois de mars, il prendra les commandes de cet avion très spécial.

Une mission ponctuelle

"Pour moi, c'est intéressant. Avant d'avoir la chance de peut-être un jour retourner dans l'espace, cela me permet de me maintenir opérationnel. C'est une expérience incroyable, même en tant que pilote. C'est un peu la jonction entre ma vie d'avant, pilote d'Airbus, et ma vie de maintenant"; confie-t-il. À 39 ans, Thomas Pesquet ne songe donc pas à la reconversion. Cette mission est ponctuelle. Il en attend d'autres, beaucoup plus lointaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Thomas Pesquet répond aux questions des journalistes au pavillon de l\'agence spatiale européenne au Salon aéronautique du Bourget le 19 juin 2017
Thomas Pesquet répond aux questions des journalistes au pavillon de l'agence spatiale européenne au Salon aéronautique du Bourget le 19 juin 2017 (ERIC PIERMONT / AFP)