VIDEO. Revivez la première conférence de presse du spationaute français Thomas Pesquet depuis l'espace

Le Français s'est installé dans la Station spatiale internationale dans la nuit de samedi à dimanche.

ESA
Ce qu'il faut savoir

Plus de trois jours après son arrivée, Thomas Pesquet a pris la parole face aux médias du monde entier. Le spationaute français a tenu une conférence de presse, mercredi 23 novembre, depuis la Station spatiale internationale, où il doit effectuer une mission censée durer six mois.

La tête à 400 km au-dessus du globe terrestre. Le nouvel équipage est arrivé à destination après plus de 48 heures de voyage dans un minuscule module. Aux côtés de Thomas Pesquet se trouvaient le Russe Oleg Novitski et l'Américaine Peggy Whitson.

"L'ISS est géniale, encore mieux que dans mes rêves !". C'est le premier message posté, après son arrivée, par le spationaute sur son compte Twitter. "J'aimerais que tout le monde ait la chance d'aller dans l'espace", écrit le Français sur le réseau social.

De multiples expériences en perspective. Pendant six mois, Thomas Pesquet doit réaliser à bord de l'ISS pas moins de 62 expériences pour le compte de l'Agence spatiale européenne (ESA) et du Centre national d'études spatiales (Cnes). Des recherches qui pourraient changer votre quotidien dans quelques années.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PESQUET

15h40 : La conférence de presse de Thomas Pesquet est maintenant terminée !

15h40 : "On n'a pas l'impression comme ça, mais la station est extrêmement bien rangée ! Tout est suivi grâce à une immense base de données au sol. Quand j'ai voulu trouver le drapeau ESA, ils m'ont donné un code pour retrouver le tiroir où il se trouvait."

L'astronaute français répond indirectement à notre commentateur sur le désordre apparent de la Station spatiale internationale :)

15h38 : "On a passé une bonne partie de la journée d'hier à réparer les toilettes qui se sont cassées dès le deuxième jour ! Du coup je pense qu'on a déjà épuisé notre quota de malchance pour la mission."

L'astronaute précise également qu'il peut entrer en contact chaque jour avec sa famille par téléphone, et une fois par semaine en vidéo.

15h21 : Vous auriez pu ranger votre chambre quand même, Thomas ! ;)

15h37 : La station spatiale, c'est "beaucoup mieux" que ce que Thomas Pesquet avait imaginé. Il raconte avoir lâché son micro trente secondes avant sa conférence de presse et avoir eu du mal à le retrouver à cause de l'apesanteur.



(ESA)

15h39 : "On s'est adaptés très vite, personne n'a été malade, tout le monde se sent très bien. Je suis un peu gonflé, car l'afflux des fluides va vers le cerveau au lieu de retomber vers les jambes, mais cela devrait se résorber d'ici quelques mois."

"L'envoyé spatial" de franceinfo répond aux premières questions de la presse. Il indique "dormir comme un bébé" à 400 km de la Terre.

15h20 : Thomas Pesquet démarre sa première conférence de presse depuis la Station spatiale internationale. Suivez-la en direct avec nous ici.

14h40 : Petit retard pour la prise de parole de Thomas Pesquet depuis la Station spatiale internationale. Nous la suivrons en direct à partir de 15h15 ici même.