New Horizons dévoile les montagnes de Pluton

"Spectaculaire", "incroyable"... La Nasa ne lésine pas sur les qualificatifs pour décrire les nouvelles images de Pluton, envoyées par la sonde, après son survol historique de la planète naine.

Des montagnes photographiées à la surface de Pluton, sur un cliché transmis par la sonde New Horizons et diffusé par la Nasa, le 15 juillet 2015.
Des montagnes photographiées à la surface de Pluton, sur un cliché transmis par la sonde New Horizons et diffusé par la Nasa, le 15 juillet 2015. (NASA / JHU APL /SWRI)

"Spectaculaire", "incroyable"... La Nasa ne lésine pas sur les qualificatifs pour décrire les nouvelles images de Pluton, envoyées par New Horizons, mercredi 15 juillet. Après avoir passé la journée de mardi à récolter des données, la sonde a pu commencer à transmettre ces informations, qui relèvent notamment la présence de montagnes de belle taille à la surface de la planète naine.

"Nous avons reçu un premier échantillon des trésors scientifiques collectés durant ces moments critiques, explique l'ancien astronaute John Grunsfeld, directeur des missions scientifiques de la Nasa. Je peux vous dire que cela surpasse largement toutes nos espérances."

Des sommets à 3 500 mètres d'altitude

L'équipe en charge de la mission a ainsi montré une image zoomée et très précise d'une petite partie de Pluton, illustrant les détails que les nouvelles données permettront de découvrir. "Cette zone de 250 kilomètres de large ne montre aucun impact de cratère, alors que Pluton se situe dans la ceinture de Kuiper et est donc régulièrement bombardée de débris", note John Spencer, un des chercheurs de la mission.

"Sur cette image, on voit aussi des montagnes assez hautes, d'environ 3 500 mètres d'altitude, poursuit-il. Cela nous montre que la croûte glacée de Pluton est assez solide pour soutenir de hautes montagnes comme celles-ci."

"Le Mordor" sur la lune Charon

La sonde New Horizons a également transmis des clichés très détaillés de Charon, la principale lune de la planète naine. "C'est un petit monde sur lequel on voit une vaste zone foncée au pôle nord, qu'on a surnommé 'Le Mordor'", comme dans le monde des ténèbres du Seigneur des Anneaux, raconte Cathy Olkin, directrice adjointe du projet.

Une image de Charon, une lune de Pluton, transmise par la sonde New Horizons et diffusée par la Nasa, le 15 juillet 2015.
Une image de Charon, une lune de Pluton, transmise par la sonde New Horizons et diffusée par la Nasa, le 15 juillet 2015. (NASA / JHUAPL / SWRI)
 

"Il y a des falaises, des canyons, dont un fait probablement 10 kilomètres de profondeur..., détaille-t-elle. Il y a tellement d'éléments scientifiques intéressants dans cette seule image."

De nombreuses données encore à transmettre

Et ce n'est probablement que le début de l'émerveillement pour les scientifiques de la Nasa. Après son survol historique de Pluton, il faudra au total seize mois à New Horizons pour transmettre toutes les données collectées durant son parcours au-dessus de la planète naine. En attendant, la sonde poursuit son chemin pour aller observer la ceinture de Kuiper, un vaste amas de débris au-delà de l'orbite de Neptune.