La sonde New Horizons "téléphone maison" après un survol réussi de Pluton

Après neuf ans de voyage, New Horizons a envoyé un message à la Nasa, confirmant qu'elle avait réussi à frôler sans encombre la planète naine, en passant à seulement 12 400 kilomètres de sa surface.

Le personnel de la Nasa réagit au succès de la mission de la sonde New Horizons, après son survol réussi de Pluton, à Laurel (Etats-Unis), le 14 juillet 2015.
Le personnel de la Nasa réagit au succès de la mission de la sonde New Horizons, après son survol réussi de Pluton, à Laurel (Etats-Unis), le 14 juillet 2015. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

Tout le monde attendait cet appel, explique la Nasa. L'agence spatiale américaine confirme, mardi 14 juillet, le succès de la mission de sa sonde New Horizons, qui a réussi à s'approcher très près de Pluton plus tôt dans la journée, collectant ainsi de nombreuses données qui permettront d'en savoir plus sur cette planète naine.

"Une victoire historique pour la science et l'exploration"

La sonde a "téléphoné maison", écrit la Nasa (en anglais), citant la réplique culte du film E.T. l'extra-terrestre. Après neuf ans de voyage, New Horizons a envoyé un message confirmant qu'elle avait réussi à frôler sans encombre la planète naine, en passant à seulement 12 400 kilomètres de sa surface.

"C'est une victoire historique pour la science et pour l'exploration, se félicite Charles Bolden, l'administrateur de la Nasa. Je sais qu'aujourd'hui nous avons inspiré une nouvelle génération d'explorateurs avec ce grand succès, et nous sommes impatients face aux découvertes à venir."

Un message très attendu

Durant une fenêtre de quelques heures, New Horizons a emmagasiné un maximum d'images et d'informations sur Pluton, dont on sait pour le moment peu de choses. Mais la sonde était entièrement configurée pour effectuer cette collecte de données ces dernières heures et elle ne pouvait pas communiquer en même temps avec les techniciens à Terre.

Elle s'est juste interrompue une quinzaine de minutes vers 22h30, heure de Paris, pour envoyer quelques données à la Nasa. Plus de quatre heures ont été nécessaires pour que ces informations envoyées depuis les confins de notre système solaire parviennent aux techniciens de l'agence.

Seize mois nécessaires pour transmettre les données

Les données reçues montrent que la sonde est encore en parfait état et qu'elle a donc normalement pu effectuer son abondante collecte de données. Il lui faudra au total seize mois pour transmettre l'intégralité des informations collectées durant son survol historique de la planète naine.