Soyouz : deux astronautes rescapés après un vol de seulement 119 secondes

L’aventure de Nick Hague et Alexeï Ovtchinine a tourné court. À la suite d’une défaillance de leur fusée Soyouz, les deux astronautes ont dû atterrir en urgence, seulement 119 secondes après le décollage.

France 2

Rescapés de l’espace, les deux astronautes serrent leur famille dans les bras sur le tarmac de l’aéroport de Baïkonour (ville située au Kazakhstan administrée par la Russie). Ils sont sains et saufs, après un lancement raté qui aurait pu leur coûter la vie. Dans la matinée du jeudi 11 octobre, l’Américain Nick Hague et son collègue russe Alexeï Ovtchinine affichent un large sourire, juste avant de prendre place dans une fusée Soyouz, en route pour six mois de mission, à bord de la station spatiale internationale.

Une collision entre les deux étages de la fusée pourrait avoir causé la défaillance

119 secondes seulement après le décollage, l’équipage fait retentir son signal d’urgence. L’astronaute russe déclare une défaillance de propulseur. Ces mots annoncent alors un atterrissage en catastrophe. Selon les premiers éléments, une collision entre les deux étages de la fusée, lors de sa séparation, pourrait être à l’origine de cette défaillance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Décollage de la fusée Soyouz, en route vers la Station spatiale internationale, depuis Baïkonur, au Kazakhstan, le 11 octobre 2018.
Décollage de la fusée Soyouz, en route vers la Station spatiale internationale, depuis Baïkonur, au Kazakhstan, le 11 octobre 2018. (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)