Espace : le robot Philae fait ses adieux

À 520 millions de kilomètres au-dessus de nos têtes, la liaison entre Rosetta et le petit robot Philae a été définitivement coupée hier, mercredi 27 juillet.

France 3

C’est la fin d'une belle épopée spatiale. "Philae, le premier robot à s'être posé sur une comète fait ses adieux, tire sa révérence. Il ne donnait plus signe de vie depuis un an. La sonde Rosetta qui l'a emmené en orbite autour de la comète est elle-même en manque d'énergie. L'agence spatiale européenne a dû donc couper la liaison. C'était prévu, on entre dans la dernière phase d'une aventure qui aura duré dix ans", explique Jean-Christopher Batteria.

Philae a traqué les origines du système solaire

Cette aventure commence de manière extraordinaire avec la poursuite à travers le système solaire d'une comète qui file à 72 000km /h. "Le moment historique est l'atterrissage le 14 novembre 2014. Philae, hélas, rebondit et se place à l'ombre. Il ne peut pas recharger ses batteries. Il ne va travailler que 60 heures, mais l'exploit est là. Cette mission était de l'archéologie spatiale. Philae a traqué les origines du système solaire avec des dizaines de photos envoyées, des analyses de gaz et de poussières", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Modélisation du lancement du module Philae depuis la sonde européenne Rosetta, avant son atterrissage sur la comète Tchouri, en novembre 2014.
Modélisation du lancement du module Philae depuis la sonde européenne Rosetta, avant son atterrissage sur la comète Tchouri, en novembre 2014. (ESA)