Sciences : la NASA et l'ESA à l'attaque de Didymos

Comme chaque vendredi, la chronique science avec Jean-Christophe Batteria. La NASA et l'ESA, l'agence spatiale européenne, vont tenter de dévier un astéroïde avec un robot kamikaze.

"Ce n'est pas la mission de la dernière chance, c'est un test. La NASA et l'ESA (Agence spatiale européenne) vont viser un astéroïde, Didymos, un binôme de deux masses rocheuses, et ce binôme qui est imposant, la NASA et l'ESA vont voir s'ils sont capables de le dévier", explique Jean-Christophe Batteria. Quelle méthode vont-ils utiliser ? "Les Américains vont tirer les premiers puisqu'en 2022, ils vont envoyer le robot kamikaze et vont viser la partie de Didymos, pour le percuter. Cela va déstabiliser tout Didymos mais on ne connait pas son volume, sa masse et ce qui va se passer", ajoute le journaliste.

Travailler en commun

Quel rôle pour les Européens ? "En 2023, depuis Kourou, ils ont un satellite, ERA, qui va aller tourner autour de Didymos et envoyer des photos puis scanner et informer de la trajectoire. Les deux vont devoir travailler en corrélation", précise Jean-Christophe Batteria. Il n'y a pas vraiment de menace, mais tous les 100 millions d'années, des astéroïdes peuvent s'écraser sur la Terre.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Afrique vue de l\'espace
L'Afrique vue de l'espace (HANDOUT / NASA / AFP)