La Nasa choisit SpaceX pour sa prochaine mission habitée vers la Lune

SpaceX a devancé Dynetics et la société Blue Origin, de Jeff Bezos, et devient le seul fournisseur du système. C'est une nouveauté pour la Nasa, qui choisissait souvent plusieurs entreprises en cas d'échec de l'une d'entre elles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le vaisseau spatial de SpaceX Starship SN11 éclairé par des projecteurs tard le 28 mars 2021 au complexe South Texas de SpaceX à Boca Chica, au Texas (Etats-Unis). (REGINALD MATHALONE / NURPHOTO / VIA AFP)

Elon Musk plutôt que Jeff Bezos. La Nasa a choisi SpaceX pour envoyer les prochains astronautes américains sur la Lune, a annoncé l'agence spatiale vendredi 16 avril. Le contrat de 2,9 milliards de dollars concerne le prototype de vaisseau spatial Starship, qui est testé dans un site de SpaceX au Texas. "Aujourd'hui, je suis très enthousiaste, et nous sommes tous très enthousiastes d'annoncer que nous avons attribué à SpaceX le développement de notre système d'alunissage", a déclaré Lisa Watson-Morgan, responsable de ce programme à la Nasa.

C'est une victoire majeure pour l'entreprise du milliardaire Elon Musk, qui a devancé Dynetics et la société Blue Origin, de Jeff Bezos. Space X devient le seul fournisseur du système, une rupture par rapport au passé, car la Nasa choisissait souvent plusieurs entreprises en cas d'échec de l'une d'entre elles. L'an dernier, SpaceX est devenue la première entreprise privée à envoyer avec succès une équipe à bord de la station spatiale internationale. En 2019, Mike Pence, alors vice-président, avait mis la Nasa au défi de faire atterrir la première femme et le prochain homme sur la Lune d'ici 2024, soit cinquante-deux ans après la dernière présence humaine sur le satellite terrestre. Elu en novembre dernier, Joe Biden pourrait toutefois assouplir ce calendrier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.