Espace : objectif Lune pour la mission spatiale Artemis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Espace : objectif Lune pour la mission Artémis
FRANCE 3
Article rédigé par
J-C.Batteria, B.Vidal, C.Chen, Images : NASA/ESA, Space X - France 3
France Télévisions

Jeudi 22 avril, l'astronaute français Thomas Pesquet décollera de Cap Canaveral en Floride (Etats-Unis) pour une mission de six mois à bord de la Station spatiale internationale. Cette mission doit préparer l'avenir de l'exploration spatiale, avec un retour sur la Lune.

Objectif : Lune ! Le compte à rebours est relancé. La fusée la plus puissante de tous les temps est prête : le premier vol est prévu pour la fin de 2021. Et en 2024, 52 ans après la dernière mission Apollo, un équipage doit se poser à nouveau sur la Lune. Le voyage Terre-Lune s'effectuera dans une capsule classique, mais pour se poser sur la Lune, c'est la fusée réutilisable du milliardaire Elon Musk qui a été choisie. 

Une station lunaire

L'investissement de 26 milliards d'euros pour cette mission est international : Europe, Japon et Canada y participent. La Lune n'est d'ailleurs qu'une étape nécessaire pour le véritable objectif : la planète Mars. L'équipage est en cours de sélection et d'entrainement. La mission porte le nom de la déesse grecque Artemis.

Deux candidates se détachent. Il s'agit de deux astronautes très expérimentées de 42 ans : Anne McClaine et Christina Koch. Artémis prévoit la construction d'une station spatiale qui orbitera autour de la Lune. La mission de Thomas Pesquet, qui doit décoller jeudi 22 avril, comprend des expériences pour la future station lunaire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.