Une année exceptionnelle pour lire le ciel

Le climat favorable permet d'admirer les astres à l'occasion de la 25e édition de la Nuit des étoiles

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Comme chaque année, les amateurs sont des milliers à scruter le ciel lors de la Nuit des étoiles. Certains sont à la recherche d'une planète. Une femme se réjouit d'avoir vu Saturne pour la première fois. Vendredi soir déjà, en haut de la Tour Montparnasse, les astronomes en herbe guettaient les étoiles filantes. Cette année, on va les voir encore mieux que d'habitude. "Là, on est à la nouvelle Lune. C'est-à-dire qu'elle n'est pas là, donc le ciel est bien noir. (...) Quand on observe et qu'on a les yeux bien habitués à l'obscurité, on peut percevoir toutes les étoiles filantes", explique Philippe Henarejos, rédacteur en chef de "Ciel et espace".

Faire preuve de patience

Et pour cela, un télescope n'est pas obligatoire. Un bon matelas et beaucoup de patience suffisent. "C'est sensationnel de s'apercevoir que le monde est un peu plus grand qu'on ne l'imagine habituellement", témoigne un homme.

Des astronomes amateurs observent la voûte céleste lors des Nuits des étoiles, à Villeneuve-d\'Ascq (Nord), le 9 août 2013.
Des astronomes amateurs observent la voûte céleste lors des Nuits des étoiles, à Villeneuve-d'Ascq (Nord), le 9 août 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)