Espace : La station spatiale chinoise Tiangong-1 s’est abîmée dans le Pacifique

Après deux ans d’orbite non contrôlée, la station spatiale chinoise Tiangong-1 a fini par se désintégrer dans l’atmosphère avant de s’abîmer dans le pacifique sud dans la nuit du dimanche 1er avril au lundi 2 avril.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Il était 2h15 cette nuit quand la station spatiale chinoise Tiangong-1 s’est désintégrée lors sa rentrée dans l’atmosphère. Ce débris spatial de la taille d’un autobus pesant huit tonnes a fini par s’abîmer dans le pacifique sud après deux années d’orbite incontrôlée autour de la Terre. Cependant le risque pour un être humain d’être touché par un débris spatial est infime. "Au regard des zones habitées et non habitées, on peut raisonnablement penser que le risque est nul", explique Florent Deleflie astronome à l’observatoire de Paris.

Plusieurs projets de récupération de satellites à l’étude

En 60 ans de conquête spatiale, on dénombre 6 000 chutes d’objets non contrôlées. Dans l’espace, afin d’éviter les collisions entre les débris et les satellites en orbite, plusieurs projets de récupération d’objets devenus obsolètes sont à l’étude. Par exemple un filet géant, ou encore une pince spatiale destinée à ramener les vieux satellites hors d’usage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Image de la station spatiale Tiangong-1 diffusée par la télévision d\'Etat chinoise, le 12 septembre 2017.
Image de la station spatiale Tiangong-1 diffusée par la télévision d'Etat chinoise, le 12 septembre 2017. (JIA QING / IMAGINECHINA / AFP)