EN IMAGES. Découvez les dernières photos de Pluton envoyées par la sonde New Horizons

L'engin envoyé par la Nasa ne cesse de livrer de nouveaux clichés de la planète naine et glacée. Les derniers clichés montrent que là-bas le ciel est bleu, comme sur Terre.

La Terre et Pluton ont au moins un point commun. Là-bas, comme sur Terre, le ciel est bleu. Les dernières images transmises par la sonde New Horizons, jeudi 8 octobre, le montrent. Comment l'expliquer ? Les particules rouges ou grises qui forment la brume entourant la planète naine et glacée sont suffisamment petites pour diffuser la lumière bleue du soleil. Le plus probable, c'est que ces molécules se forment dans la haute atmosphère de Pluton et créent ce bleu brillant, supputent les scientifiques de la Nasa (en anglais).

La sonde new Horizons est arrivée en orbite autour de Pluton le 15 juillet. Depuis, elle ne cesse d'envoyer des photos dévoilant des détails encore méconnus du corps céleste.

18
Depuis Pluton, le ciel est bleu comme sur la Terre. Cette photo a été transmise par la sonde New Horizons de la Nasa, le 8 octobre 2015. NASA
28
Voici une photo des "vraies couleurs" de Pluton, indique la Nasa. "Avec des glaces mouvantes, une composition chimique originale de sa surface, ses chaînes montagneuses et ses brumes, Pluton révèle une diversité géologique vraiment excitante", s'est enthousiasmé l'ancien astronaute John Grunsfeld, directeur des missions scientifiques de la Nasa, en juillet. NASA
38
Photo de Pluton prise peu avant l'heure le coucher de soleil, le 14 juillet 2015. Les vapeurs atmosphériques qui s'élèvent jusqu'à 130 km d'altitude, sont formées de beaucoup plus de couches que ne le pensaient les scientifiques. NASA
48
Sur cette photo prise le même jour, on voit aussi les montagnes de glace "assez hautes, d'environ 3 500m d'altitude. Cela nous montre que la croûte glacée de Pluton est assez solide pour soutenir de hautes montagnes comme celles-ci", a estimé John Spencer, l'un des chercheurs de la mission. NASA
58
Cette photo montre ce que l'on verrait si l'on survolait Pluton à environ 1 800 kilomètres au-dessus de son équateur. La grande plaine de glace a été appelée Spoutnik, du nom du premier satellite artificiel envoyé dans l'espace par l'Union soviétique. NASA
68
Détail de la plaine de glace située au cœur de Pluton. La plaine Spoutnik est ce lobe ouest dépourvu de cratère. NASA
78
A la bordure ouest de la plaine Spoutnik, se trouvent des montagnes dont la hauteur varie entre 1 000 et 1 500 m d'altitude. Géologiquement, "la surface de Pluton est aussi complexe que celle de Mars", a résumé le géologue Jeff Moore, un des membres de la mission New Horizons. NASA
88
Cette photo publiée le 24 septembre montre la chaîne de montagnes Tartarus Dorsa. "C'est un paysage unique qui laisse perplexe et qui s'étend sur des milliers des kilomètres", a déclaré le géophysicien de la Nasa William McKinnon. "Cela ressemble davantage à de l'écorce d'arbre ou des écailles de dragon qu'à un phénomène géologique", s'est-il étonné. NASA