Deux astronautes américains de la capsule SpaceX sont en route pour leur retour sur Terre

Les premiers astronautes à avoir atteint la Station spatiale internationale (ISS) à bord d'un appareil américain en presque dix ans en sont repartis samedi, pour retourner sur Terre, malgré des risques d'ouragan en Floride.

Les astronautes de la NASA Bob Behnken (à droite) et Doug Hurley (à gauche) à Cape Canaveral, en Floride (Etats-Unis), le 30 mai 2020. 
Les astronautes de la NASA Bob Behnken (à droite) et Doug Hurley (à gauche) à Cape Canaveral, en Floride (Etats-Unis), le 30 mai 2020.  (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

"Et les voilà partis !", a tweeté la Nasa, dimanche 2 août, en annonçant que les Américains Bob Behnken et Doug Hurley avaient quitté la Station spatiale internationale (ISS) pour revenir sur Terre. 

Les premiers astronautes à avoir atteint l'ISS à bord d'un appareil américain en presque dix ans en sont repartis samedi, dans la capsule Crew Dragon de SpaceX, malgré des risques d'ouragan en Floride. Sur les images de la Nasa, on la voit se détacher doucement et sans accroc de l'engin dans l'obscurité de l'espace. 

Quelques heures plus tôt, les deux astronautes avaient fait leurs adieux aux trois collègues qu'ils laissent derrière eux.

Opération délicate 

Le désamarrage s'est fait dans les temps, autour de 23h34 GMT, deux mois après l'arrivée des deux hommes à bord de la capsule créée par la société de l'excentrique entrepreneur Elon Musk, a précisé l'agence spatiale américaine, ajoutant que celle-ci prenait "une trajectoire sûre".

L'amerrissage est prévu dimanche à 14h41 (18h41 GMT) dans le Golfe du Mexique. Il a été maintenu à l'ouest de la Floride, alors que la tempête tropicale Isaias, qui pourrait redevenir un ouragan, menace les côtes orientales de la péninsule du sud-est des Etats-Unis.

Un site au large de la ville de Pensacola (dans le nord de la Floride) a été retenu comme "prioritaire" pour l'amerrissage, avec une alternative en face de Panama City, si la mer était trop agitée ou les vents trop violents. L'opération est délicate, même si l'an dernier, la capsule Dragon a accompli cette mission à vide et sans incident.