Cet article date de plus de six ans.

Cinq questions sur l'astéroïde 2004 BL86 qui passe près de la Terre lundi soir

Ce très gros astéroïde croisera la route de la Terre à à peine plus d'un million de kilomètres. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Le trajet de l'astéroïde 2004 BL86, dans la soirée du 26 janvier 2015. (SKY AND TELESCOPE)

Ce n'est pas arrivé depuis environ 200 ans. Un astéroïde va frôler la Terre, lundi 26 janvier, à une distance jamais vue depuis deux siècles pour des objets de cette taille. Pas de panique, il n'y a pas de risque de collision, assure l'agence spatiale américaine (Nasa). L'astéroïde, baptisé 2004 BL86, croisera la Terre au plus près à 17h19, heure de Paris, à 1,2 million de kilomètres.

Voici ce qu'il faut savoir sur l'objet céleste qui va occuper la soirée des amoureux de l'espace.

2004 BL86, qu'est-ce que c'est que ce nom ?

Son nom complet est "(357 439) 2004 BL86", mais c'est un peu long. 2004 BL86 est une désignation provisoire, qui indique notamment la date à laquelle l'astéroïde a été repéré pour la première fois. Celui-ci a été découvert le 30 janvier 2004 par un téléscope du programme Linear (pour "Lincoln near-Earth asteroid research"), installé dans le désert de White Sands, au Nouveau Mexique (Etats-Unis).

Son nom est composé de l'année de découverte (2004), d'une lettre qui désigne la quinzaine de la découverte (B= deuxième quinzaine de l'année), puis d'une autre lettre indiquant l'ordre de la découverte dans cette période (L pour 11e objet céleste découvert). Certaines lettres comme le "I" et le "Z" ne sont jamais utilisées. Le nombre 86 indique ici combien de fois la lettre "L" a été utilisée dans cette moitié de mois.

Son nom définitif est en réalité 357 439, qui lui a été attribué une fois son orbite connue et calculée. Si vous voulez proposer un plus joli nom, c'est à l'Union astronomique internationale (site en anglais) qu'il faut vous adresser. Mais il y a des règles à respecter, comme l'a expliqué son secrétaire général Thierry Montmerle à 20minutes.

Il fait "la taille d'une montagne", c'est-à-dire ?

Certains médias comme le spécialiste Sky and Telescope ont évoqué un astéroïde de "la taille d'une montagne". Pour le moment, les astronomes estiment son diamètre à au moins 500 mètres (la hauteur de la tour One World Trade Center à New York). Mais c'est à peu près tout, sa forme et sa composition restent de grandes inconnues. "Actuellement, nous ne savons presque rien de cet astéroïde", déclare Lance Benner, du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa. "Il y aura forcément des surprises."

L'astéroïde va-t-il vraiment "frôler" la Terre ?

Dans l'espace, "frôler" n'a pas exactement le même sens que sur Terre. Notre planète est loin d'être menacée par cet astéroïde géocroiseur, qui passera en fait à 1,2 million de kilomètres, soit trois fois la distance entre la Terre et la Lune. Mais il n'a jamais été aussi proche et ne reviendra pas à cette distance "avant au moins 200 ans", selon la Nasa. A l'échelle du ciel, les chercheurs considèrent que 2004 BL86 "frôle" la Terre, car ils disposent d'une opportunité rare pour l'observer.

2004 BL86 entre toutefois dans la catégorie des "objets potentiellement dangereux", car il passe à moins de 7,48 millions de kilomètres de la Terre et que son diamètre dépasse 150 mètres.

Est-ce que je peux le voir depuis ma fenêtre ?

Oui, mais pas à l'œil nu, surtout avec le ciel couvert de nuages. A partir de la fin d'après-midi, lundi, l'astéroïde sera tout de même visible pour les amateurs équipés de jumelles puissantes ou d'un petit téléscope. Il faudra regarder en direction de la constellation du Cancer, à partir de 17h20. Mais il vaudrait mieux attendre au moins trois heures après le coucher du soleil, car l'astéroïde est nettement plus visible de nuit.

Le trajet de l'astéroïde 2004 BL86, dans la soirée du 26 janvier 2015. (SKY AND TELESCOPE)

Vous pourrez aussi suivre sa trajectoire et peut-être l'apercevoir sur internet. Le Marshall Space Flight Center de la Nasa, dans l'Alabama, diffusera également des images sur UStream.

Pour les couche-tôt, les premières images des téléscopes de la Nasa devraient être publiées mardi.

Que peut-il nous apprendre sur la Terre et l'espace ?

L’astéroïde va être suffisamment proche pour permettre de l'observer au radar et détecter sa forme ainsi que des informations sur sa surface et sa rotation. C'est important car les astéroïdes peuvent nous apprendre beaucoup sur la formation de la Terre et sur nos origines.  "Les étudier, c’est remonter dans l’histoire du système solaire jusqu’à nos origines. La matière organique qu’ils contiennent peut avoir permis à la vie d’émerger", explique ainsi le docteur Patrick Michel, directeur de recherche au CNRS, à 20minutes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espace

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.