Cet article date de plus de six ans.

Australie : trois reconstitutions de dinosaures décapitées dans un musée de Canberra

"Les dégâts subis par les dinosaures montrent qu'une meuleuse ou une scie à métaux ont été utilisés", précise la police. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Photo fournie par la police australienne, le 8 août 2017, montrant deux des trois dinosaures décapités au Muséum national des dinosaures d'Australie, à Canberra. (AUSTRALIAN CAPITAL TERRITORY POL / AFP)

L'acte n'a pas encore été revendiqué. Trois modèles grandeur nature de vélociraptor du muséum national des dinosaures d'Australie, à Canberra, la capitale australienne, ont été décapités, a annoncé la police locale, mardi 8 août. Les modèles de ces petits carnivores bipèdes, exposés en extérieur, ont été attaqués samedi soir, a-t-elle précisé.

"Les dégâts subis par les dinosaures montrent qu'une meuleuse ou une scie à métaux ont été utilisés pour ôter la tête du corps" par des "délinquants qui ont escaladé une barrière de 1,20 mètre pour entrer", selon la même source.

"C'est égoïste"

Mitchell Seymour, un employé du musée, a raconté au groupe de médias Australian broadcasting corporation (en anglais) que les dégâts avaient été repérés par des visiteurs. "On est sortis pour vérifier et trois de nos dinosaures avaient été décapités", a-t-il dit. "On avait des tonnes d'enfants qui disaient, 'maman, papa, qu'est-ce qu'ils ont les dinosaures ?' C'est égoïste", s'est-il lamenté.

En 2013, un dinosaure géant en fibre de verre avait été volé au muséum national avant d'être retrouvé au domicile d'un homme. Ce dernier a expliqué qu'il s'agissait simplement d'une blague.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.