Climat : la fonte des glaciers français continue

Les effets du réchauffement climatiques sont nombreux : la montée du niveau moyen des océans, les moussons qui n’en finissent pas en Asie, des tempêtes à répétition, l’élargissement des zones désertiques ou la fonte des glaciers. Reportage de Guillaume Battin dans le massif du Mont-Blanc.

(Luc Piard, Olivier Sanches et Christian Vincent © Guillaume Battin)

La fonte des glaciers est l’un des meilleurs indicateurs du réchauffement climatique. Le phénomène a commencé il y a plus de 150 ans, à la fin du Petit Age de Glace (XIVe siècle - 1850). Et les derniers relevés ne sont pas encourageants. Effectivement, depuis la fin XIXe siècle, le volume des glaciers diminue. Pour le constater, il suffit de regarder.

(Evolution de la fonte de la langue du glacier Blanc (Massif des Ecrins – Hautes Alpes) de 1995 à 2009. © Parc national des Ecrins)

Les scientifiques français analysent les glaciers depuis une centaine d’années. En 1976, Christian Vincent, ingénieur de recherche au laboratoire de glaciologie du CNRS de Grenoble a déterminé une quarantaine de points GPS sur le glacier d'Argentière. Ces derniers sont toujours utilisés aujourd'hui pour mesurer le rapport entre la quantité de neige tombée pendant la saison hivernale et l'ampleur de la fonte à la fin de la saison estivale. Cet équilibre est appelé "le bilan de masse" par les glaciologues.

Au vu des récentes analyses effectuées dans les massifs français, les glaciers vont encore perdre du volume cette année. Christian Vincent parle même d'une année 2015 "catastrophique".

Reportage de Guillaume Battin dans le massif du Mont-Blanc
--'--
--'--

 

Les glaciers d'Argentière et du Mont Blanc reculent

Depuis 1870, le glacier d'Argentière et le glacier du Mont-Blanc ont reculé respectivement de 1.150 m et de 14.00 m. Le plus grand glacier de France métropolitaine, la Mer de Glace, de 11 km de long et de 400 m d'épaisseur, a perdu, en 130 ans, 8,3 % de sa longueur, soit 1 km, et s'est aminci de 150 mètres. (source : Glacioclim )

(Chamonix - Glacier d'Argentière © Guillaume Battin)
(Chargement de l'hélicoptère avant la descente vers Chamonix © Guillaume Battin)
(L'ingénieur Christian Vincent note sur son carnet des données des carottes © Guillaume Battin)
(Mise ne place d'une balise pour mesurer la fonte du glacier © Guillaume Battin)

(Extraction des carottes avant analyse © Guillaume Battin)
(Carottage à la main du glacier d'Argentière © Guillaume Battin)
 

(Chamonix - Glacier d'Argentière © Guillaume Battin)

 

(Chamonix - Glacier d'Argentière © Guillaume Battin)