Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Le Soyouz de Thomas Pesquet prêt pour le lancement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Soyouz : visite du cosmodrome au Kazakhstan
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans trois jours, le Français Thomas Pesquet partira vers la Station spatiale internationale à bord d'une fusée Soyouz lancée depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

Pas de superstitions, mais des traditions solidement ancrées, à Baïkonour (Kazakhstan). La sortie d'une fusée du hangar se fait toujours à 7 heures précises, depuis 55 ans. Ce fut le cas pour la fusée de Youri Gagarine, en 1961. Le lanceur Soyouz qui emportera jeudi soir le spationaute Thomas Pesquet et ses coéquipiers, le Russe Oleg Novitski et l'Américaine Peggy Whitson, vers la Station spatiale internationale (ISS) a rejoint lundi 14 novembre son pas de tir, sur le cosmodrome de Baïkonour.

Soyouz, une habitude à Baïkonour

"Aussi spectaculaire soit-elle, l'opération de roulage de la fusée Soyouz, depuis son atelier de construction jusqu'au pas de tir, est quasiment routinière ici dans le désert glacé du Kazakhstan. Il y a quinze tirs de Soyouz par an ici au cosmodrome", explique Jean-Christophe Batteria, envoyé spécial.

Quelques centaines de personnes parmi lesquelles de nombreux anciens ou futurs cosmonautes, ont assisté à cette cérémonie. Respectant une tradition russe, Thomas Pesquet et ses coéquipiers ne pourront en revanche pas voir leur fusée, sur son pas de tir, avant le décollage.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Astronomie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.