EN IMAGES. L'éclipse de Lune séduit les amateurs et les rêveurs de nombreux pays

La plus longue éclipse du XXIe siècle a séduit les amateurs, même si les nuages ont un peu gâché la fête dans certaines régions.

Il est assez rare d'observer une éclipse de la Lune totale et centrale. Concrètement, la Terre passe entre le Soleil et la Lune et les trois corps se retrouvent parfaitement alignés. La Lune cesse donc d’être éclairée par le Soleil, car elle se retrouve dans l’ombre de la Terre. Le phénomène dure 1 heure 42 minutes et 59 secondes, une première depuis 1700 ans. Franceinfo vous présente des photographies réalisées dans plusieurs pays.

117
La Lune, pleine, est peu à peu rentrée dans la pénombre, puis dans l'ombre pour se retrouver totalement dans l'ombre, avant d'en sortir progressivement. Cette photo a été prise au Caire (Egypte). AMR DALSH / REUTERS
217
La Lune, pleine, est peu à peu rentrée dans la pénombre, puis dans l'ombre pour se retrouver totalement dans l'ombre, avant d'en sortir progressivement. Ce montage a été réalisé à partir de prises de vue réalisées à Ankara (Turquie).  ALI BALIKCI / ANADOLU AGENCY / AFP
317
La Lune vue depuis la ville de Gaza lors de l'éclipse, vendredi 27 juillet 2018. MAHMUD HAMS / AFP
417
Des habitants admirent le spectacle de la plus longue éclipse du siècle à Berlin (Allemagne). TOBIAS SCHWARZ / AFP
517
A Dresde (Allemagne), la Lune a joué à cache-cache avec une statue de l’Ecole des beaux-arts. SEBASTIAN KAHNERT / DPA-ZENTRALBILD / AFP
617
Le spectacle peut se voir à l'oeil nu, comme ici à Antalya (Turquie), sans aucun danger contrairement aux éclipses de Soleil. MUSTAFA CIFTCI / ANADOLU AGENCY / AFP
717
Pour qu'une éclipse de Lune se produise, il faut qu'il y ait un alignement quasi parfait du Soleil, de la Terre et de la Lune. Notre planète, se trouvant entre notre étoile et la Lune, projette alors son ombre sur son satellite naturel. ALI IHSAN OZTURK / ANADOLU AGENCY / AFP
817
L'éclipse a offert un étonnant ballet au-dessus du temple d'Apollon à Corinthe (Grèce). VALERIE GACHE / AFP
917
L'éclipse, qui correspond au moment où la Lune plonge dans l'ombre de la Terre, est visible dans tout l'hémisphère est. Mais c'est l'Afrique de l'Est et du Sud, le Moyen-Orient et l'Inde qui sont les mieux lotis pour profiter pleinement du spectacle. Le phénomène est ici observé au-dessus de la grande mosquée d'Abou Dabi (Emirats arabes unis). CHRISTOPHER PIKE / AFP
1017
Privée des rayons du Soleil, la Lune s'assombrit et prend une teinte brique car l'atmosphère terrestre dévie les rayons rouges de la lumière solaire vers l'intérieur du cône d'ombre. La Lune peut alors les renvoyer, comme ici à Netanya (Israël). JACK GUEZ / AFP
1117
"Pendant la première partie, la Lune est simplement éclairée par la lumière diffusée par l'atmosphère de la Terre, qui est une lumière très rouge", explique à franceinfo Olivier Las Vergnas, astronome et président de l'Association française d'astronomie (AFA). Voici le résultat à Chardonne (Suisse). DENIS BALIBOUSE / REUTERS
1217
Une autre vue de l'éclipse, au-dessus d'une maison de Zenica (Bosnie-Herzégovine). DADO RUVIC / REUTERS
1317
A Perth, en Australie, le ciel était dégagé pour observer l'éclipse, le 28 juillet 2018. GREG WOOD / AFP
1417
A Melbourne (Australie), l'éclipse a ravi les photographes. WILLIAM WEST / AFP
1517
Le phénomène était bien visible dans le ciel de Hong-Kong (Chine) malgré l'importante pollution lumineuse. PHILIP FONG / AFP
1617
A Roskilde (Danemark), l'éclipse n'a pas été masquée par les nuages, révélant une lune couleur "brique". MADS CLAUS RASMUSSEN / AFP
1717
L'éclipse vue depuis la capitale grecque, Athènes, et une statue de la déesse Eiréné. ARIS MESSINIS / AFP