REPLAY. Revivez l'éclipse solaire partielle commentée par l'Observatoire de Paris

Les amateurs d'astronomie ont pu observer jeudi en fin de matinée, dans le nord de la France, une fraction du Soleil occultée par le disque noir de la Lune.

Observatoire de Paris - PSL
Ce qu'il faut savoir

Une éclipse solaire a parcouru le ciel de l'hémisphère nord, jeudi 10 juin, sur une bande d'environ 500 km courant du Canada à la Sibérie, en passant par l'Europe. Dans les territoires où le ciel était dégagé, les amateurs d'astronomie ont pu observer, entre 11 heures et 13 heures, une fraction du Soleil occultée par le disque noir de la Lune. Vous pouvez retrouver les images de ce phénomène astronomique grâce à la retransmission de l'Observatoire de Paris-PSL.

L'hémisphère nord privilégié. Le spectacle était surtout réservé aux habitants des latitudes les plus élevées : nord-ouest du Canada, extrême-nord de la Russie, nord-ouest du Groenland et pôle Nord. L'éclipse a également été visible, mais seulement de manière partielle, dans une grande partie de l'Europe, dont la France et le Royaume-UniLa fraction du Soleil a été occultée de 20% à Londres, 16% à Lille, 13,2% à Paris, 5,5% à Toulouse et seulement 2,8% à Marseille. 

 Des consignes de sécurité. Les chanceux qui ont pu profiter de ce spectacle devaient impérativement ne pas regarder l'astre directement, même avec des lunettes de soleil ou à travers un nuage. Ils devaient se protéger avec des lunettes vendues dans les magasins spécialisés, ou utiliser les moyens d'observation des astronomes amateurs. Il était également possible de contempler indirectement l'éclipse en projection sur le sol ou à l'aide d'un morceau de carton troué, ou d'une écumoire.

 Un phénomène rare. Il s'agit de la première éclipse annulaire de l'année 2021, et la 16e du XXIe siècle. Ce phénomène astronomique arrive en période de nouvelle Lune, lorsque Terre, Lune et Soleil sont parfaitement alignés.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ECLIPSE

18h23 : Les habitants de l'hémisphère nord ont pu observer dans le ciel une éclipse solaire partielle. Elle a parcouru une bande d'environ 500 km courant du Canada à la Sibérie, en passant par l'Europe. Voici quelques photos.

• A Toronto, au Canada



(MARK BLINCH / Getty Images via AFP)

• A Noursoultan, au Kazakhstan



(Turar Kazangapov / Anadolu Agency via AFP)

• A Cologne, en Allemagne



(Ying Tang / NurPhoto / NurPhoto via AFP)

12h46 : L'éclipse partielle a atteint son maximum entre 11h55 et 12h20. L'Observatoire de Paris poursuit son travail d'explication sur sa chaîne YouTube. Il propose également de très belles images dont celle-ci, prise en direct de Meudon (Hauts-de-Seine) à l'aide d'un spectrohéliographe. Encore une fois, il ne faut pas regarder le soleil sans lunettes spéciales.




OBSERVATOIRE DE PARIS

12h00 : On fait le point sur l'actualité à la mi-journée :

Attention les yeux ! Une éclipse solaire annulaire est en cours. Ne la regardez pas directement, et passez plutôt par les images de l'Observatoire de Paris pour observer le phénomène en direct.

Audience technique, mais gros enjeu : le Conseil d'Etat examine aujourd'hui les recours contre la réforme de l'assurance-chômage des syndicats, qui espèrent obtenir a minima sa suspension avant son entrée en vigueur prévue le 1er juillet.

• Le groupe d'assurance Axa a annoncé qu'il allait débloquer une enveloppe de 300 millions d'euros à destination de 15 000 de ses clients restaurateurs, afin d'éponger une partie de leurs pertes dues au Covid-19.

• L'auteur présumé de la gifle infligée au président de la République sera jugé cet après-midi en comparution immédiate.

11h32 : L'éclipse solaire commence à être visible depuis le site de l'Observatoire de Paris basé à Meudon.

11h19 : Le début de l'éclipse est attendu pour 11h12 à Meudon (Hauts-de-Seine), où se situe le spectrohéliographe de l'Observatoire de Paris. Cet instrument permet d'obtenir des images en noir et blanc du soleil.

11h06 : Ca y est : l'Observatoire de Paris a commencé à diffuser l'éclipse solaire qui doit débuter d'un instant à l'autre. Suivez cet événement en direct et en images avec nous par ici.

11h18 : Vous avez mille fois raison. Rappelons donc les bases : il est impératif de ne pas regarder l'astre directement, même avec des lunettes de soleil ou à travers un nuage. Les plus curieux devront se protéger avec des lunettes vendues dans les magasins d'astronomie (attention aux lunettes d'éclipse usagées), ou utiliser les moyens d'observation des astronomes amateurs. On peut peut aussi la contempler indirectement, en projection sur le sol par exemple. Ou, encore mieux, suivre le phénomène en direct et en toute sécurité sur YouTube grâce à l'Observatoire de Paris !

11h00 : Il serait bien je pense d'avertir sur le danger pour les yeux dans chacun de vos messages au sujet de l'éclipse ! Tout le monde ne va pas remonter les posts jusqu'ici.

11h00 : Attention aux yeux !

10h52 : Tous les Français ne seront pas égaux face à l'éclipse solaire qui doit débuter d'ici une vingtaine de minutes, et durer jusqu'à 13 heures. Les amateurs d'astronomie pourront en effet observer une fraction du Soleil occultée par le disque noir de la Lune, à 16% à Lille, 13,2%% à Paris, 5,5% à Toulouse et seulement 2,8% à Marseille.... "Plus on ira vers le Sud-Est, moins l'obscuration sera importante", explique Florent Delefie, de l'Observatoire de Paris, qui retransmettra l'évènement en direct sur YouTube.

10h07 : Nous vous proposerons de suivre cette éclipse en direct. L'observatoire de Paris diffusera à partir de 11 heures des images de l'événement grâce à son matériel de pointe.

09h26 : C'est pour bientôt ! Une éclipse solaire parcourra à la mi-journée le ciel de l'hémisphère nord, sur une bande d'environ 500 km courant du Canada à la Sibérie, en passant par l'Europe, où elle ne sera que partielle mais tout de même dangereuse pour les yeux. Nous vous disions tout à ce sujet dans cet article.