DIRECT. Des astronomes dévoilent la première image d'un trou noir

Des astronomes du monde entier, réunis sous le projet Event Horizon Telescope, présentent mercredi le résultat d'une observation croisée visant à capturer l'image d'un trou noir, une première. 

Vue du grand réseau d\'antennes millimétrique/submillimétrique de l\'Atacama, au Chili, le 22 novembre 2017.
Vue du grand réseau d'antennes millimétrique/submillimétrique de l'Atacama, au Chili, le 22 novembre 2017. (EIJI NOYORI / YOMIURI SHIMBUN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Une première dans l'histoire de l'astronomie. Des scientifiques du monde entier, réunis sous le projet Event Horizon Telescope (EHT), ont présenté mercredi 10 avril, le résultat d'une observation croisée visant à capturer l'image d'un trou noir. Les résultats sont présentés lors de six conférences de presse organisées simultanément dans plusieurs villes du monde : Bruxelles (Belgique), Santiago (Chili), Shanghai (Chine), Tokyo (Japon), Taïwan (Chine) et Washington (Etats-Unis).

Première image d\'un trou noir, diffusée le 10 avril 2019.
Première image d'un trou noir, diffusée le 10 avril 2019. (EVENT HORIZON TELESCOPE COLLABORATION)

Qu'est-ce qu'un trou noir ? Les trous noirs ont été théorisés, modélisés, détectés, mais jamais observés. Alors tout le monde se le demande : c'est comment en vrai la photo d'un trou noir ? Selon la loi de la relativité générale publiée en 1915 par Albert Einstein, qui théorise leur fonctionnement, l'attraction gravitationnelle exercée par ces monstres est telle que rien ne peut s'en échapper, ni la matière ni la lumière, quelle que soit la longueur d'onde. Résultat : ils sont invisibles.

Les chercheurs ont traqué deux trous noirs. Le premier, appelé "Sagittaire A*", est situé au centre de notre galaxie, sa masse équivaut à quatre millions de fois à celle du Soleil. Il se situe à 26 000 années-lumière de nous. Le second, appelé M87, se trouve au centre de la galaxie elliptique supergéante Virgo A. Sa masse est 3,5 millions de fois celle du Soleil. Il est à une distance de 54 millions d'années-lumière de la Terre. Les chercheurs ont collecté les premières données en avril 2017 grâce à un réseau mondial de télescopes reliés en interférométrie, situés en Arizona, à Hawaï, au Mexique, au Chili, en Espagne, en Antarctique, en France et au Groenland.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TROU_NOIR

20h02 : Voici les principaux titres d'actualité à 20 heures.

T Les dirigeants des 27 rencontrent Theresa May aujourd'hui, lors d'un sommet extraordinaire à Bruxelles, durant lequel l'UE pourrait accepter un report du Brexit. Les conditions et la durée restent incertaines : "rien n'est acquis", a déclaré Emmanuel Macron à son arrivée. Voici les scénarios possibles.

• L'élection présidentielle en Algérie aura lieu le 4 juillet. Le président algérien par intérim Abdelkader Bensalah a signé le décret qui fixe la date du scrutin.

A l'issue d'une prouesse technique, et d'années de travail, des scientifiques du monde entier ont dévoilé la première photo d'un trou noir. On vous explique, avec l'aide de spécialistes, en quoi c'est un exploit.

• Une nouvelle expertise médicale va être ordonnée par les juges d'instruction chargés de l'enquête sur la mort d'Adama Traoré, au cours d'une interpellation en juillet 2016 dans le Val-d'Oise.



18h03 : Rappelons les principales informations de ce mercredi :

Les dirigeants des 27 rencontrent Theresa May aujourd'hui, lors d'un sommet extraordinaire à Bruxelles, durant lequel l'UE devrait à convenir d'un report du Brexit. Les conditions et la durée restent incertaines : "rien n'est acquis", a déclaré Emmanuel Macron à son arrivée. Voici les scénarios possibles.

A l'issue d'une prouesse technique, et d'années de travail, des scientifiques du monde entier ont dévoilé la première photo d'un trou noir. On vous explique, avec l'aide de spécialistes, en quoi c'est un exploit.

Jérôme Cahuzac n'ira pas en prison. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bastia confirme l'acceptation d'un aménagement de peine sous forme de bracelet électronique pour l'ancien ministre délégué au Budget.

La marathonienne Clémence Calvin s'est exprimée pour la première fois après avoir échappé à un contrôle antidopage au Maroc le 27 mars. Elle affirme que les agents ont été violents et n'ont pas décliné leur identité. L'Agence française de lutte contre le dopage dénonce des affirmations "graves" et "dénuées de tout fondement".

17h48 : "Une photo, c'est la preuve définitive de l'existence des trous noirs", s'enthousiasme pour sa part Jean-Pierre Luminet, astrophysicien au CNRS. Il avait réalisé, en 1979, la première simulation numérique d'un trou noir, basée sur des calculs informatiques théoriques puis dessinée à la main. Loin de la méthode inédite qui a permis de prendre la première photo d'un trou noir.




(JEAN-PIERRE LUMINET)

17h46 : "Le trou noir correspond à la région centrale sombre. Ce que l'on voit tout autour, c'est la base du jet de matière qui est extrêmement déformé par les effets de la relativité générale. Ce jet est composé de matière, d'électrons et de protons chauffés à très haute température."

Un chercheur au CNRS, Frédéric Vincent, décrypte pour nous la première photo d'un trou noir, dévoilée tout à l'heure.




(EHT COLLABORATION)

15h29 : Le trou noir que l'on voit sur cette image, situé dans la galaxie M87, est distant de la Terre d'environ 50 millions d'années-lumière. Pour le voir, il a fallu combiner six télescopes à travers le globe comme s'ils étaient les petits fragments d'un miroir géant pour disposer d'un télescope virtuel de la taille de la Terre, avec lequel "on pourrait lire, depuis New York, un journal ouvert à Paris", explique Frédéric Gueth, astronome du CNRS partenaire des recherches.

15h25 : Le trou noir ressemble à un beignet

15h25 : Mais peut-on vraiment voir un trou noir, alors qu'aucune lumière ne s'en échappe ? "On ne peut pas voir un trou noir, mais ce que l'on voit, c'est son ombre", précise l'astrophysicien Heino Falcke.

15h20 : "On dirait un cercle de feu. Il est créé par la force de la gravité, la déformation de l'espace temps, où la lumière tourne autour du trou noir comme un cercle", détaille Heino Falcke.

15h18 : "Vous avez sans doute vu de très nombreuses images de trou noirs précédemment, mais il s'agissait toujours de simulations, de modélisations", explique l'astrophysicien Heino Falcke lors de la conférence de presse durant laquelle ont été dévoilées les images.

15h12 : Ce trou noir pris en photo est le second que j'évoquais dans ce message, celui qui se trouve au cœur de la galaxie M87.

15h10 : Des scientifiques ont dévoilé la toute première image d'un trou noir.

15h10 : Les scientifiques ont tenté d'observer deux trous noirs. L'un, Sagittarius A* est blotti au centre de la Voie lactée, à 26 000 années-lumière de la Terre. Sa masse est équivalente à 4,1 millions de fois celle du Soleil. Son rayon équivaut à un dixième de la distance entre la Terre et le Soleil. Le second est l'un des trous noirs connus les plus massifs, 6 milliards de fois plus que notre Soleil et 1 500 fois plus que Sagittarius A*, situé à 50 millions d'années-lumière de la Terre, au coeur de la galaxie M87.

15h06 : Mais en avril 2017, des scientifiques du monde entier, réunis sous le projet Event Horizon Telescope (EHT), ont pointé huit télescopes répartis à travers le monde sur deux trous noirs, afin de tenter d'obtenir la première photographie d'un trou noir. Le résultat va être dévoilé dans quelques minutes, lors d'une conférence de presse, que vous pouvez regarder dans ce direct.

14h58 : A quoi ressemble un trou noir ? Vous avez sans doute déjà vu des vues d'artiste, ou même des tentatives scientifiques de représenter au mieux ce phénomène complexe et méconnu. Les trous noirs ont été théorisés, modélisés, détectés. Mais rien ne s'en échappe, pas même la lumière, et ils n'ont jamais été observés.