On vous dit tout sur l'éclipse totale de Lune visible dans la nuit de dimanche à lundi

Le phénomène sera facilement observable à l'œil nu, sans danger. Il sera au maximum aux alentours de 6 heures, lundi matin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Le satellite naturel de la Terre photographié lors de l'éclipse totale de Lune, à Tours (Indre-et-Loire), le 21 janvier 2019. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Il va falloir mettre son réveil très tôt. La Terre, la Lune et le Soleil ont rendez-vous pour une éclipse totale, dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 mai. Franceinfo détaille tout ce qu'il faut savoir pour profiter pleinement de cet événement offert par la mécanique céleste.

C'est quoi, une éclipse de Lune ?

Elle se produit lorsque le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés. Le satellite naturel de notre planète se retrouve alors dans l'ombre de la Terre, qui la masque à notre vue. Lorsque l'alignement n'est pas parfait, l'éclipse n'est pas totale. Mais là, elle le sera. Cette vidéo schématise le mécanisme très clairement.

N'oublions pas qu'il s'agit d'un heureux hasard si nous pouvons assister à des éclipses totales depuis notre planète. Si, dans notre ciel, la Lune et le Soleil se recouvrent parfois parfaitement, c'est parce que la Lune, 400 fois plus petite que le Soleil, est également 400 fois plus proche de nous.

Que sera-t-il possible de voir depuis la France ?

La Lune ne sera pas invisible. Comme lors de toutes les éclipses totales, elle apparaîtra avec une couleur rouge, ce qui lui vaut son surnom de "Lune de sang". Ce phénomène est dû au fait que les rayons du Soleil ne l'atteindront plus directement. Seule une faible partie des rayons rouges seront filtrés par l'atmosphère de la Terre et réfractés vers la Lune tandis que les rayons bleus divergeront vers l'extérieur. Les levers et couchers du Soleil vus depuis la Terre sont teintés de rouge à cause du même phénomène.

Alors à quoi s'attendre ? Vous trouverez ici, en 22 secondes, un accéléré de l'éclipse totale de Lune du 21 janvier 2019. On constate que la Lune est peu à peu recouverte par l'ombre de la Terre, et apparaît ensuite dans une teinte cuivrée. Voici un cliché pris en Seine-et-Marne lors de cet événement.

La Lune photographiée depuis la Seine-et-Marne lors d'une éclipse lunaire totale, le 21 janvier 2019. (CHRISTOPHE LEHENAFF / PHOTONONSTOP / AFP)

Attention : cette photo n'est pas contractuelle ;) La couleur exacte dont se parera la Lune est difficile à prévoir. Elle peut être plus ou moins rouge, orangée ou rosée. Les conditions de pollution atmosphérique peuvent également interférer.

Enfin, comme toujours, un élément fondamental pour l'observation du ciel est à surveiller : la météo. Vendredi après-midi, Météo France prévoyait un ciel très couvert dimanche soir, qui devrait se dégager dans la nuit de dimanche à lundi. Reste à voir quand cela arrivera exactement.

A quelle heure l'événement surviendra-t-il ?

Depuis la France hexagonale, la phase partielle (celle où l'on commencera à voir l'ombre de la Terre grignoter la Lune) doit débuter à 4h27. La phase ombrale (maximale) doit commencer à 5h28. Le pic de l'éclipse aura lieu vers 6h11, la fin de la phase d'ombre doit survenir à 6h53. "Une éclipse de Lune est différente d'une éclipse solaire", remarque auprès de franceinfo Eric Chapelle, médiateur en astronomie. "Pour une éclipse de Lune, dès lors que nous sommes dans l'ombre, on dit qu'elle est totale", insiste-t-il. Autrement dit, ce n'est pas comme pour une éclipse solaire où le maximum est vraiment un moment marqué et singulier.

Ces horaires posent problème : la Lune sera en train de se coucher et le Soleil, lui, se lèvera au même moment. "La difficulté est que la lumière du jour naissant va venir éblouir, voiler l'éclipse", relève La Chaîne astro sur YouTube

Certains Français auront davantage de chance que les Hexagonaux : ceux qui se trouvent en Guyane, en Guadeloupe et en Martinique. Pour eux, l'éclipse totale doit débuter dans la soirée (22h27 pour les Antilles, 23h27 pour la Guyane) pour se terminer au milieu de la nuit (vers 4 heures aux Antilles et 5 heures en Guyane).

Quelles précautions prendre pour l'observer ?

Pas besoin de lunettes spéciales. Contrairement aux éclipses solaires, regarder une éclipse de Lune ne nécessite pas de matériel de protection. Vous pourrez admirer le spectacle à l'œil nu. Avec des jumelles, voire une lunette astronomique, même petite, le spectacle n'en sera que plus saisissant.

Une autre précaution à prendre n'est pas d'ordre sécuritaire. Elle concerne le cadre d'observation. "A Paris, la Lune sera observable à environ 5 degrés au-dessus de l'horizon, c'est extrêmement bas, remarque La Chaîne astro. Si vous habitez une maison individuelle, vous avez toutes les chances d'être gêné par vos voisins. Il faudra peut-être mieux se mettre à l'étage de votre maison. Si vous habitez en appartement et que vous n'avez pas de vis-à-vis, cela sera pas mal." Autrement dit : une vue totalement dégagée est plus que souhaitable.

Quand aura lieu la prochaine ?

La prochaine éclipse totale de Lune visible depuis la France hexagonale n'aura lieu que le 14 mars 2025. "Nous n'en verrons que le tout début", souffle Eric Chapelle. En revanche, "celle du 7 septembre 2025 sera plus simple et plus sympathique à observer", estime-t-il, car elle surviendra en toute fin d'après-midi et en début de soirée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Astronomie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.