Astronomie : observer les étoiles dans la Vallée d'Aoste, en Italie

Publié Mis à jour
Astronomie : observer les étoiles dans la Vallée d'Aoste, en Italie
France 3
Article rédigé par
A. Mikoczy, A. Donadini, G. Calderara, L. Herve - France 3
France Télévisions

C'est l'un des ciels les plus purs au monde. Loin de la pollution des villes, une station d'observation de la Vallée d'Aoste (Italie) permet de contempler les nuits étoilées. Un spectacle rare qui ravit petits et grands.

À l'heure où 50% des Européens sont privés de la voie lactée et de ses milliers d'étoiles, le spectacle est bluffant. Dans la Vallée d'Aoste (Italie), des centaines de passionnés viennent profiter d'un des ciels le plus purs au monde selon l'Unesco. Située à 1 700 mètres d'altitude, cette station d'observation est loin des lumières parasites de la ville.

Repenser l'éclairage public

Pour les astronomes, l'éclairage des villes est à repenser en entier pour retrouver la beauté du ciel. "De nombreux lampadaires publics éclairent dans tous les sens à 360 degrés et créent des halos de lumière. La moitié de cette lumière est envoyée vers le haut, elle nous éblouit, elle est gaspillée et on la paie pour rien", déplore Andrea Berganozzi, astronome. À cause des lumières et de la pollution atmosphérique, certaines missions, la surveillance des astéroïdes par exemple, ont été délocalisées au cœur des Alpes. "Notre qualité de ciel est très bonne, les nuits lors desquelles on peut observer le ciel sont nombreuses", explique Jean-Marc Christille, directeur de l'observatoire astronomique de Saint-Barthélemy (Italie). En moyenne, le ciel du Mont-Blanc est dégagé 250 jours par an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.