Envoyé spécial, France 2

WEBDOC. Entrez dans "le berceau de l'humanité" à 360°

A découvrir avec" Envoyé spécial", un site préhistorique et des trésors archéologiques qui retracent l’histoire de l’humanité depuis près de 4 millions d’années. Immersion dans le "berceau de l'humanité" à 360° et en réalité augmentée.

Entrez dans \"le berceau de l\'humanité\" à 360°
Entrez dans "le berceau de l'humanité" à 360° (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)

C'est par une suite de hasards miraculeux que nous avons pu faire la connaissance de notre plus vieil ancêtre, quand a été mis au jour le squelette pétrifié du plus ancien australopithèque (plus ancien même que Lucy), le plus complet jamais retrouvé.

Dans les années 1990, le paléontologue Ron Clarke trouve, à plusieurs années d'intervalle dans des caisses provenant du site de Sterkfontein, en Afrique du Sud, des ossements de pied, puis de tibia, qu'il attribue au même individu. Les assistants qu'il envoie dans la grotte avec un moulage de ce tibia vont réussir à isoler, incrusté dans la roche, un fragment d'os qui coïncide… Mais le plus dur restait encore à faire : dégager l'ensemble des restes du squelette… à la fraise de dentiste !

Dater ces restes n'était pas non plus une mince affaire... Pour ce faire, Ron Clarke a fait appel à un spécialiste des paysages karstiques (au relief calcaire) dont la grotte de Sterkfontein fait partie. C'est cet "Indiana Jones français" que le magazine "Envoyé spécial" a suivi dans un reportage à voir le 19 avril.

Dans les pas de Little Foot

Pour compléter ce reportage, France info vous propose une immersion à 360° sur le site archéologique où ont été découverts les restes de celui, ou plutôt celle que les chercheurs ont baptisée "Little Foot" ("Petit pied"). Entrez dans la grotte de Sterkfontein et visitez le laboratoire où les chercheurs entreposent leurs découvertes…

Ce reportage photo enrichi de vidéos, de cartes et de textes d'explication vous présente aussi les protagonistes de cette histoire extraordinaire : Laurent Bruxelles, Ron Clarke, et bien sûr Little Foot elle-même. Passez en mode "plein écran" en cliquant en haut à droite, puis utilisez les flèches sur les vignettes en bas de l'écran pour passer d'une photo 360° à l'autre. Des icônes texte, vidéo ou image signalent les contenus qui complètent cette visite virtuelle.

 

Un site préhistorique à 360°

Le "berceau de l’humanité", c'est ainsi que l’Unesco a nommé la région fossilifère de Sterkfontein, en Afrique du Sud. Un milieu naturel où dominait une savane arborée et où les entrées des grottes étaient boisées, comme l’explique Laurent Bruxelles dans l'une des vidéos proposées. Il arrivait fréquemment que des animaux ou des hominidés chutent à l'intérieur – accidentellement ou parce qu'ils étaient poursuivis. Pendant les quelques millions d'années qui nous séparent de Little Foot, le trou s'est complètement refermé.

Pour déterminer comment la grotte a été recouverte, puis comblée au fur et à mesure du temps, les chercheurs étudient les différentes couches accumulées au cours des siècles depuis les passerelles visibles dans le reportage photo. C'est la stratigraphie qui a permis de donner un âge (3,67 millions d'années !) à Little Foot. C'est en 2007, après avoir passé presque dix ans de sa vie à nettoyer les os qu'il découvrait (vidéo webdoc), que Ron Clarke décide de faire appel à Laurent Bruxelles, géoarchéologue spécialiste des paysages karstiques.

Descendez dans la grotte de Sterkfontein

Pour arriver dans la grotte où a été découverte Little Foot, les chercheurs empruntent aujourd'hui encore un chemin escarpé fait de tunnels et d'escaliers de bois, dont l'un a été installé au début du XXe siècle par des mineurs. Ils cherchaient de la calcite (une roche utilisée pour faire baisser la température de fusion de l’or) et on a excavé des os sans réellement s'attacher à leur provenance. Mais vous, pour entrer dans la grotte où est tombée Little Foot, vous avez simplement à suivre la flèche dans le webdoc… et pour une immersion complète à 360°, France info vous propose la vidéo ci-dessous :

Le scénario d'une chute mortelle

Laurent Bruxelles a étudié en détail la grotte de Sterkfontein, sa formation et son évolution. Il a aussi pu reconstituer (vidéo webdoc) avec précision ce qui est vraisemblablement arrivé à notre ancêtre. "Little Foot a fait une chute, il a roulé sur ce talus, et il s'est stabilisé sur la pente. La position de son corps est extrêmement intéressante, parce qu'elle montre bien la 'scène de crime' [...]. C'est exactement la position dans laquelle un corps se stabilise, donc il est mort sur le coup", détaille le scientifique. Little Foot est restée ensevelie dans ce tombeau naturel, peu à peu recouvert et fossilisé par d'autres cailloux.

L'australopithèque le plus complet au monde

Précieusement conservé sous sa vitrine, le squelette de Little Foot est complet à plus de 90%. Et ces restes fossilisés ont 3,67 millions d'années ! C'est notamment grâce au crâne (photo webdoc) que Ron Clarke a pu déterminer l'espèce de Little Foot : Australopithecus Prometheus. Incroyable : l'articulation du bras est intacte (vidéo webdoc). Quant au bassin (photo webdoc), sa position donne de précieuses indications sur le sexe de Little Foot. 

 Visitez les laboratoires des chercheurs

Vous pouvez aussi visiter le laboratoire des découvertes, rempli de boîtes où sont répertoriés et classés tous les fossiles retrouvés sur le site de Sterkfontein. C'est aussi là qu'est rangé l'outil indispensable à leur nettoyage : la fameuse fraise de dentiste ! Et que sont entreposés les moulages utilisés pour étudier les fossiles trouvés sans abîmer les pièces originales, bien trop fragiles…

Ron Clarke fait la description (vidéo webdoc) d'un moulage, à retrouver dans "Envoyé spécial" le 19 avril… et dans votre salon, grâce à l'expérience de réalité augmentée proposée par le MédiaLab de France Télévisions, ou via ce lien

Un webdoc réalisé par Nathalie Duboz, en complément d'un reportage de Wandrille Lanos à voir dans "Envoyé spécial" le 19 avril 2018.