Une trace de pas de dinosaure découverte dans le désert de Gobi

L'empreinte, longue de plus d'un mètre, a été découverte le mois dernier, a annoncé vendredi une université japonaise.

Shinobu Ishigaki, professeur à l\'université d\'Okayama, pose à côté de l\'empreinte de dinosaure découverte dans le désert de Gobi (Mongolie), le 21 août 2016.
Shinobu Ishigaki, professeur à l'université d'Okayama, pose à côté de l'empreinte de dinosaure découverte dans le désert de Gobi (Mongolie), le 21 août 2016. (OKAYAMA UNIVERSITY OF SCIENCE AND MONGOLIAN ACADEMY OF SCIENCES JOINT EXPEDITION / AFP)

Une des plus grandes traces de patte de dinosaure jamais enregistrées a été découverte dans le désert de Gobi par une équipe de chercheurs mongols et japonais, a annoncé, vendredi 30 septembre, une université japonaise.

La trace, longue de 1,06 mètres et large de 77 centimètres, a été découverte le mois dernier dans une couche géologique formée il y a 70 à 90 millions d'années, indiquent les chercheurs.

Une trace de titanosaure ?

La trace s'est moulée naturellement lorsque du sable a coulé dans les marques formées par l'animal en marchant dans la boue. Elle appartiendrait à un titanosaure, dinosaure au long cou qui pouvait mesurer plus de 30 mètres de long et 20 mètres de haut, selon les chercheurs.

"C'est une découverte très rare, une trace fossilisée bien conservée qui mesure plus d'un mètre de long et porte les marques des griffes", a dit dans un communiqué l'université des sciences d'Okayama, qui a mené la recherche avec l'Académie des sciences de Mongolie.

"Les empreintes sont la preuve vivante de l'existence des dinosaures", a déclaré Masateru Shibata, professeur à l'université de Fukui, au quotidien japonais Asahi Shimbun (en anglais). "Beaucoup d'informations peuvent être obtenues à partir d'empreintes, comme la forme des pattes des dinosaures, ainsi que la façon dont ils marchaient."