Égypte : les mystères de la citée enfouie de Tanis

En Égypte, la tombe d'une prêtresse avec des fresques très bien conservées a été découverte tout près des pyramides de Gizeh. Comment se déroule ce type de recherche ? Réponse avec des chercheurs français dans la citée enfouie de Tanis.

Cette vidéo n'est plus disponible

La citée enfouie de Tanis repose depuis des siècles dans le delta du Nil, en Égypte. Cette capitale de l'Égypte pharaonique se cache quelques mètres sous le sable. L'essentiel de la ville reste à découvrir. Une tâche titanesque confiée à un archéologue français. Vu sa taille, faire émerger la ville entière de son linceul de sable n'est pas envisageable. "Il nous faudrait plusieurs centaines d'années pour fouiller intégralement ce site", commente François Leclère, directeur de la mission française des fouilles de Tanis.

Révéler une ville vieille de deux millénaires

Un magnétomètre permet de savoir sans creuser ce qui se trouve sous la surface. Les relevés sont transférés sur ordinateur pour aboutir patiemment à une carte précise de la ville souterraine. Cela s'avère précieux pour pouvoir mettre en valeur les éléments archéologiques. Tanis n'accueille pour l'heure qu'un millier de touristes par an. Faire découvrir les colosses de pierre à plus de monde est un des objectifs des autorités égyptiennes. Les archéologues ont l'espoir de rendre à la citée enfouie de Tanis un peu de la grandeur qui fut la sienne il y a deux millénaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le plateau de Gizeh (Egypte), où se situe la pyramide de Khéops, dans le documentaire \"Khéops : mystérieuses découvertes\"
Le plateau de Gizeh (Egypte), où se situe la pyramide de Khéops, dans le documentaire "Khéops : mystérieuses découvertes" (BONNE PIOCHE)